Gambie : la décision de la Cour Suprême est censée être rendue au plus tard mardi


  A Banjul la décision de la Cour suprême suite au recours de Yahya Jammeh est censée être rendue au plus tard mardi. A Accra, ce samedi, les chefs d’Etat qui étaient venus assister à l’investiture du nouveau président, Nana Akufo-Addo ont organisé un mini sommet consacré à la Gambie.
     Mais à la place d’une « décision majeure » annoncée par le président du Nigéria, Muhammadu Buhari,  la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) est resté sur sa ligne : éviter de froisser un peu plus Yahya Jammeh en évoquant l’usage de la force et privilégier au contraire la sagesse.
      «Nous nous sommes engagés à une médiation pacifique et à un transfert pacifique du pouvoir en Gambie. Nous continuerons à la poursuivre pour l’instant », a déclaré Ellen Johnson Sirleaf, la Président du Libéria, à la sortie de la réunion.
      Pour le moment Yahya Jammeh reste maître du calendrier. Les Etats-Unis ont d’ailleurs demandé à leurs citoyens d’éviter le pays en raison du « risque possible de troubles et de violence dans un proche avenir », rapporte «Libération».  


Articles en relation

yoast seo premium free