Les piques du colonel Kébé à Idrissa Seck : «Un parti d’opposition s’oppose, mais ne reste pas là à faire comme si de rien n’était»

Démissionnaire de Rewmi, l’ancien patron de la Direction de l’information et des relations publiques des armées (Dirpa), le colonel Abdourahim Kébé, dit enfin les raisons qui l’ont poussé à quitter le parti d’Idrissa Seck.

« Je veux un parti d’opposition. Un parti qui s’oppose, car l’opposition doit s’opposer et le gouvernement gouverner. Mais on ne peut pas être de l’opposition et rester là à faire comme si de rien n’était. Et parfois même, les responsables du parti restent sans aucune information sur ce qui se passe », a déclaré le colonel Kébé qui prenait part à la mobilisation de la plateforme «Aar Linu Bokk»de la section de Saint-Louis…

A ceux qui prédisent qu’il va militer dans le camp présidentiel, il rétorque : « je dis clairement que je ne partirais pas dans la mouvance présidentielle comme le prétendent certains. Je reste dans l’opposition pour plus cohérence dans ma démarche et dans les prochains jours vous serez clairement indiqué sur ma décision ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. Ok