SUICIDE À GUINAW RAIL SUD – JEAN MICHEL DIOKH ABRÈGE SA VIE PAR PENDAISON


     Quelle est la mouche qui a piqué Jean Michel Moundour Diokh ? Cette interrogation,les habitants du populeux quartier de Guinaw rail sud ne cessent de se la poser. Il a poussé le bouchon trop loin. Le jeune Michel Diokh, âgé de 35 ans, a abrégé sa vie par suicide. Il s’est donné la mort par pendaison. Les faitsse sont déroulés dansla nuit du mardi vers les coups de 1 heure du matin au quartier Issa Mbengue. C’est l’odeur fétide qui émanait de la chambre du jeune qui a attiré l’attention des membres de sa famille. Ces derniers n’ont pas hésité un seul instant à alerter les limiers du commissariat de Guinaw Rail, puisque le drame s’est produit dans une maison non loin du commissariat. Une fois sur les lieux, les limiers ont vu à partir de la fenêtre de la chambre de la victime, que le jeune étaitsuspendu dansle vide, une corde autour du cou. Il était déjàmort.JeanMichelMoundour Diokh était né en 1982. Il vivait avec ses frères dans la même maison. Selon une source digne de foi, il était perdu depuis le 31 décembre, et c’est avant-hier nuit qu’il a été retrouvé mort par pendaison. Les mobiles de son crime restent inconnus. Mais,selon toujours notre source, le jeune Diokh a perdu son père il y a deux semaines de cela. La police de Guinaw Rail a ouvert une enquête.


Articles en relation

yoast seo premium free