Ultimate magazine theme for WordPress.

10 bruits du corps qui doivent vous inquiéter

UN VENTRE QUI GARGOUILLE

Qu’est-ce que c’est ? Les gargouillis du ventre, aussi appelés borborygmes, sont dus aux gaz qui passent à travers le bol fécal grâce aux spasmes de l’intestin.
Le signe de quoi ? « S’ils sont trop fréquents, ils peuvent être annonciateurs d’une colite spasmodique (une pathologie du côlon) ou simplement d’une gastro-entérite », avertit le docteur Rageau, médecin généraliste.

DES ARTICULATIONS QUI CRAQUENT

Quand s’inquiéter ? « Chez une personne jeune, le craquement des articulations est souvent anodin : il résulte simplement du claquement des bulles de gaz présentes dans le liquide synovial », dévoile le docteur Rageau. « Mais avec l’âge, ces craquements peuvent témoigner d’une arthrose, notamment au niveau des genoux ou des cervicales ».

Bon à savoir : « Le craquement du genou est un symptôme typique de la gonarthrose, l’arthrose de cette articulation. On peut l’identifier en plaçant sa main sur la rotule quand on plie le genou : le craquement caractéristique de la gonarthrose génère une petite vibration », souffle le médecin.

DES ÉRUCTATIONS ET DES FLATULENCES FRÉQUENTES

Le signe de quoi ? Les rots et les gaz intestinaux peuvent témoigner d’un problème d’aérophagie, c’est-à-dire la présence anormalement élevée d’air dans le tube digestif.
D’où vient ce trouble ? D’une ingestion trop importante d’air pendant la prise alimentaire. « Les gaz peuvent aussi se former dans l’intestin grêle où certains aliments peuvent fermenter », révèle le docteur Rageau.

Bon à savoir : « L’air s’échappe sous forme d’éructations quand il est dans la partie haute du tube digestif. Mais si les gaz descendent dans l’intestin, ils donneront lieu à des flatulences », décrit le médecin.

Comment faire ? « Manger moins vite, bien mâcher ses aliments et éviter les boissons gazeuses sont les premiers réflexes à adopter pour diminuer les éructations et les flatulences », conseille le docteur Rageau. « Contre les flatulences, pensez aussi à diminuer votre consommation de féculents et de légumineuses ».

Attention : « Des éructations importantes peuvent également être le symptômes d’une hernie hiatale, un mauvais positionnement d’une partie de l’estomac. Pensez à consulter un médecin en cas de renvois importants ».

UN HOQUET QUI NE PASSE PAS

Quand s’inquiéter ? Un hoquet doit alerter s’il dure plusieurs heures. Le signe de quoi ? « Le hoquet peut résulter d’une irritation de l’estomac, par exemple à cause d’un aliment mal adapté », nous apprend le docteur Rageau. « Mais il peut aussi être le signe d’une irritation du diaphragme ou d’un trouble nerveux », précise-t-il.

Comment faire ? « Quand le hoquet devient fatiguant et qu’il cause des insomnies, il peut témoigner d’une pathologie digestive ou nerveuse. Consultez rapidement un médecin pour obtenir un diagnostic », conseille le médecin

DES RONFLEMENTS SÉVÈRES

Le signe de quoi ? « Un ronflement appuyé peut témoigner d’un affaiblissement de la voûte du palais, un phénomène qui s’intensifie quand on prend de l’âge. Ils peuvent également être le symptôme d’une déviation de la cloison nasale », selon le docteur Rageau.

Attention : Des ronflements importants, persistants et accompagnés de fatigue peuvent être un signe d’apnée du sommeil, une maladie respiratoire aux conséquences lourdes sur la santé.

UN RÂLE AU NIVEAU DES BRONCHES

Le signe de quoi ? Un bruit de râle dans les poumons témoigne d’un problème lors du passage de l’air dans les bronches. « Il peut par exemple s’agir d’une bronchite surinfectée », dévoile le docteur Rageau.

Bon à savoir : Un autre bruit peut survenir au niveau de la base des poumons. « Il s’agit des ‘crépitants’, qui génèrent un son similaire à celui du sel jeté dans un feu de cheminée. Ils peuvent être le signe d’une insuffisance cardiaque car ils indiquent la présence d’eau dans les alvéoles », révèle le médecin.

DES SIFFLEMENTS AU NIVEAU DES POUMONS

Le signe de quoi ? Des sifflements qui surviennent au niveau des poumons ou du larynx lors de l’inspiration peuvent être causés par une allergie respiratoire. « Il peut aussi être provoqué par une inflammation de la muqueuse respiratoire, comme dans l’asthme ou dans une laryngite allergique ou infectieuse », précise le docteur Rageau.

Comment faire ? En cas de difficultés respiratoires importantes, il faut consulter.

DES DENTS QUI GRINCENT

Le signe de quoi ? Le grincement de dents s’appelle le bruxisme. « Il peut être dû au stress, à un sommeil de mauvaise qualité ou encore à un terrain épileptique » constate le docteur Rageau.

Comment faire ? « Le principal inconvénient du bruxisme réside dans l’usure des dents. Pensez à consulter un médecin ORL, un dentiste voire un neurologue pour établir un diagnostic », préconise le médecin. Des gouttières anti bruxisme existent pour réduire l’impact des grincements sur les dents.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.