Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

10 plantes anti-cancer

0

Certaines plantes auraient la capacité de prévenir et/ou de lutter contre le cancer grâce aux nombreuses vertus qu’elles renferment. Zoom sur ces plantes aux grandes propriétés médicinales.
La spiruline
La spiruline est une micro-algue regorgeant de bienfaits. Les aztèques l’utilisaient beaucoup comme remède médicinal.

Riche en antioxydants et en oligo-éléments, elle retarderait le développement des cellules cancéreuses grâce à un pigment qu’elle renferme, la phycocyanine.

Le gingko biloba
Le gingko biloba est une espèce d’arbre qu’on trouve en Chine, en Corée et au Japon mais qui se raréfie.

Des recherches ont montré que le Ginkgo semblait réduire l’agressivité de certains cancers, notamment ceux déclarés chez les animaux faisant l’objet d’expérimentations animales.

Actuellement, il est testé également comme traitement pour la maladie d’Alzheimer.

Le champignon
Même si techniquement le champignon est classé dans les animaux, il a souvent été considéré comme appartenant au règne végétal et considéré comme une plante aux multiples bienfaits.
Plusieurs études ont montré son rôle bénéfique dans la prévention de l’apparition de certains cancers. C’est le cas notamment des Polyporacées et des Muconoporacées.

Le varech
Le varech regorge de nutriments, minéraux et vitamines essentiels à notre organisme pour être en bonne santé.
Son fort pouvoir antioxydant permettrait de lutter contre les cancers. Il jouerait un rôle dans la prévention et dans la progression du cancer du côlon.

L’aloe vera
L’aloe vera est composée de plus de soixante-quinze éléments actifs. Des glucides complexes, des stéroïdes, des acides organiques, des enzymes, des agents antibiotiques, des acides aminés et des minéraux.
Elle tuerait les cellules anormales, renforcerait les bonnes cellules et améliorerait la qualité de vie globale des victimes du cancer.


L’ail
L’ail est une plante potagère aux multiples vertus. Hippocrate recommandait déjà sa consommation en grandes quantités comme remède contre le cancer.
Son principal composé, le disulfure de diallyle, empêcherait le développement et la prolifération de cellules cancéreuses, notamment celles du côlon.


Le chanvre
Le chanvre contient de nombreux nutriments bénéfiques pour notre santé, notamment des omegas-3 et 6.

Des études sont actuellement en cours pour observer ses effets éventuels sur l’arrêt de la division des cellules cancéreuses et sur le déclenchement de leur mort.

Le CBD, un des nombreux cannabinoïdes présents dans le cannabis mais sans les effets du THC, est utilisé contre la douleur de certaines pathologies.

L’armoise
L’armoise annuelle (artemisia annua), est une plante traditionnelle de la médecine chinoise ayant un effet prouvé pour lutter contre les maladies parasitaires du sang, en particulier le paludisme.
Les études in vitro démontrent une efficacité dans les cas de leucémie, de cancer du sein et de cancer du côlon.

L’if
L’if est un arbre dont le feuillage contient de la baccatine,une molécule qui soignerait certains cancers (de l’ovaire, du sein, du poumon, de l’œsophage…).
Son feuillage est transformée en taxol, un terpène extrait de plusieurs espèces d’if qui est donné en traitement de première intention du cancer de l’ovaire chez les patientes présentant une maladie avancée ou résiduelle (> 1 cm) après laparotomie initiale, en association avec le cisplatine.


Le ginseng
Le ginseng est une plante adaptogène appartenant au genre Panax de la famille des Araliaceae.
Le ginseng semble avoir une action anti-cancéreuse et réduire les effets secondaires des chimiothérapies. Il lutterait également contre la fatigue et améliorerait la qualité de sommeil.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.