Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

2 « espions » de Macky dans l’opposition…Les révélations de xibaaru

0

Tous les chemins mènent désormais vers les élections locales. Mais ça ne sera pas facile pour beaucoup de candidats.

Au sein de l’opposition, c’est la grande bataille pour avoir ses chances. Mais à quelques mois de ces joutes électorales, des opposants sont en train de souffrir le martyr. Leur engagement en politique leur coute déjà très cher. Il s’agit Bougane Gueye Dany et Thierno Bocoum. Les deux leaders sont devenus les nouvelles cibles à abattre. Et leurs adversaires se trouvent des deux bords. L’un est traqué par pouvoir et pouvoir et l’autre pourchassé par l’opposition.

Une véritable chasse à l’homme est en train de s’opérer au sein de l’opposition. Et le leader du mouvement AGIR (Alliance générationnelle pour les intérêts de la République), Thierno Bocoum, est la cible. Depuis qu’il s’est démarqué de la coalition « Yewwi Askan Wi », il ne se passe plus un seul jour sans qu’il ne soit la cible d’attaque. Et ces attaques viennent le plus souvent de militants de l’opposition. Pour en avoir le cœur net il suffit de faire un tour sur sa page Facebook. Et s’il en est arrivé à ce niveau, c’est parce qu’il a osé dire ses vérités aux trois (3) « grands » de l’opposition (Khalifa Sall, Ousmane Sonko, Karim Wade).

Thierno Bocoum

Mal lui en a pris. Sa crédibilité en paie le prix fort. Certains vont même jusqu’à l’accuser d’être la taupe de Macky Sall au sein de l’opposition. Une casquette que ces mêmes personnes avaient fait porter à Bougane Gueye. Ils sont allés jusqu’à ressortir une présumée affaire de 200 millions qu’il aurait empoché d’un responsable de l’Apr. Pire un individu l’accuse même de la mort de son fils. Et il n’est pas le seul dans cette traque.

Bougane Gueye

Le Patron de DMEDIA, Bougane, aussi est dans le collimateur. Le leader du mouvement « Gueum Sa Bopp » est en train d’essuyer des tirs de l’opposition mais aussi du pouvoir. Ces deux fronts sont en train de l’épuiser politiquement. Ce, parce que son parti est en train de se vider de jour en jour. Le dernier départ est celui de Madeleine Mendy du mouvement « Bambali Nouvelle Vision ».

Bougane accusé d’être le « Gloria » de Macky se fait démolir des deux côtés. Et son départ de la coalition « Yewwi Askan Wi » ne lui facilitent pas les choses. Isolé, il est devenu plus vulnérable. Ces adversaires en profitent au maximum. Et c’est son groupe de presse qui en souffre le plus. Il est en train d’être asphyxié depuis le blocage de ses comptes. La politique au Sénégal se fait avec de l’argent et sans les sous Bougane aura du mal à mener à bien sa philosophie « Gueum Sa Bopp ».

Si Bougane et Bocoum en sont arrivés là, c’est juste parce qu’ils refusent de s’aligner derrière la coalition « Yewwi Askan Wi ». Les principaux acteurs de ladite coalition se comportent déjà comme des petits chefs au sein de l’opposition. Et les décisions impopulaires qu’ils prennent irritent au plus haut sommet. Et leur entêtement va tuer leur coalition.

La chasse aux sorcières au sein de l’opposition risque d’être un véritable handicap pour les prochaines élections. Même s’ils sont traqués, Bougane Gueye et Thierno Bocoum restent un danger. Et ils peuvent créer la surprise au soir du 23 janvier 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.