Ultimate magazine theme for WordPress.

3e Mandat D’Alpha Condé : L’opposition Guinéene se mobilise

Le président guinéen Alpha Condé briguera bien un troisième mandat en octobre. La confirmation de sa candidature par son parti laisse augurer de nouvelles manifestations à haut risque dans ce pays d’Afrique de l’Ouest coutumier des répressions brutales renseigne l’Afp

L’opposition a annoncé mardi la reprise prochaine de la mobilisation, après des mois d’une contestation qui a fait des dizaines de morts.

Le parti de M. Condé, le Rassemblement du peuple de Guinée (RPG), a annoncé lundi dans un communiqué lu à la télévision nationale que le chef de l’Etat de 82 ans, élu en 2010 et réélu en 2015, avait accepté d’être son candidat le 18 octobre.

Le parti au pouvoir l’avait « sollicité » début août lors d’un congrès acquis à sa cause.

Sans rival au RPG, il avait « pris acte » sans formellement accepter. Mais il avait demandé à sa formation et à ses alliés de s’engager sur un programme centré sur les femmes, les jeunes et les plus démunis.

C’est chose faite un mois plus tard: les partis de la majorité lui ont soumis une « proposition de pacte » appuyant son programme. Le président Condé a « accédé » à la demande de son parti et il « sera bien notre candidat à l’élection présidentielle », a indiqué le RPG.

– « Phase décisive » –

Le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC), collectif de partis, de syndicats et de membres de la société civile, a dénoncé en termes très virulents cette candidature à un troisième mandat « illégitime ».

Dans un communiqué, il décrit la présidence Condé comme une « dictature féroce » et fustige la manière « poltronne » dont la candidature a été annoncée.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.