Ada Fass suspendu pour un an par le CNG de lutte

Le Comité national de Gestion de la lutte(CNG/L) a pris une sanction sévère à l’encontre du lutteur Ada Fass (Fass Benno), qui a «manifestement retardé de son propre chef la poursuite des combats provoquant ainsi une fin tardive du gala de lutte» du dimanche 30 juin 2024 à l’Arène nationale.

Coup dur pour le lutteur Ada Fass ! Le CNG de lutte vient de rendre public un communiqué intitulé «notification de suspension».
Dans ce document officiel, parvenu à la rédaction de demactu.com, il est écrit : «Vu le règlement de la lutte; vu le rapport d’arbitrage en date du 30 juin; vu la circulaire N°005/2023 du 05 janvier 2023 qui stipule : «au-delà des trente (30) minutes supplémentaires, le lutteur concerné écopera d’une suspension d’office allant de six (06 mois) à trois (3) ans ferme».
Le document officiel de l’instance dirigeante de la lutte poursuit, pour notamment évoquer des raisons d’une décision à prendre: «Attendu que le lutteur Ada Fass a manifestement retardé de son propre chef la poursuite des combats provoquant ainsi une fin tardive du gala de lutte; constatant la violation flagrante et volontaire des règles de lutte en général et de la circulaire citée ci-dessus en particulier».

Après ces raisons évoquées dans le communiqué, le CNG conclut : «Par ces motifs, le bureau du CNG, en sa séance du lundi 1er juillet 2024, a pris les décisions suivantes : le lutteur Ada Fass de l’écurie Fass Benno reçoit son reliquat après déduction des pénalités financières; le lutteur Ada Fass est suspendu à un an ferme à compter de la date de la signature de la présente notification.»
C’est dire que le vainqueur de Gouye Gui (Mor Fadam), le dimanche 30 juin, perd beaucoup de millions de nos francs et restera un an ferme sans combattre dans la lutte.
Ada Fass n’en est pas à sa première suspension par le CNG. En effet, lors de son combat contre Zarco (Grand-Yoff Mbollo) le 15 janvier 2023, tous les deux lutteurs avaient été suspendus pour un an en plus d’une sanction financière de 2.000.000 FCFA.
Mais le CNG avait remis les compteurs à zéro, à l’occasion de la 23ème édition du Drapeau du chef de l’Etat. Ainsi, Zarco, Ada Fass, Mobil 2 et tous les autres lutteurs qui étaient suspendus avaient été finalement graciés par l’instance faîtière.
Abdoulaye DEMBÉLÉ

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers infos

Articles en relation