Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

Affaire Sweet Beauté : “L’Etat a mis un “V8” à la disposition de Adji Sarr

0

La dame Adji Sarr, accusatrice du député Ousmane Sonko, leader du parti « Pastef-Les Patriotes », de faits de « viols répétitifs et de menace de mort avec arme à feu », a été entendue hier, en mode fast-track par le juge d’instruction du 8e cabinet du tribunal de Dakar.

L’audition s’est déroulée dans le plus grand secret. Le bureau du juge et les alentours du Palais de justice ont été quadrillés par des forces de l’ordre. Assistée par ses deux avocats, Mes El Hadj Diouf et Me Abdoul Dialy Kane, elle a fait face au juge d’instruction.

Après son audition, renseigne Le Témoin, Adji Sarr a été ramenée dans un véhicule «V8» noir vitré sous surveillance policière, sorti du sous-sol du tribunal. Son avocat, Me El Hadj Diouf, a rappelé aux journalistes que l’instruction est sécrète.

«Le bâtonnier a interdit aux avocats de parler du dossier. Ma cliente a le moral, elle est sûre d’elle et elle a répondu à toutes les questions du juge. Sur la demande de conseils d’Adji Sarr, l’Etat a mis à la disposition de la dame des éléments pour assurer sa sécurité. Elle est sous haute protection policière, parce qu’objet de menace persistante», a déclaré Me Diouf. Apparemment, l’Etat a aussi mis à sa disposition un véhicule «V8», un privilège auquel les pauvres filles violées de la banlieue n’ont évidemment pas droit !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.