Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

Alerte rouge : disparition en mer de pêcheurs sénégalais

0

Les chiffres font froid dans le dos. Rien qu’à Thiaroye-Sur-Mer, 377 pêcheurs sont portés disparus. Préoccupée par cette situation, Greenpeace a diffusé, ce mardi, au cours d’une conférence de presse, un documentaire inédit intitulé « La voix des disparus » sur les nombreux cas de disparitions de pêcheurs artisans dans les eaux sénégalaises.
Selon le docteur Ibrahima Cissé, responsable de la campagne océans de Greenpeace Afrique-France, ces deux dernières années, au moins 226 pertes en vies humaines et portés disparus en mer ont été enregistrés. Ainsi, il demande à l’Etat de renforcer la sécurité des pêcheurs artisans.

« Aujourd’hui, en plus de l’octroi des gilets de sauvetage aux pêcheurs, le gouvernement du Sénégal doit travailler à répertorier tous les pêcheurs artisans actifs au Sénégal et mettre en place des outils efficaces qui peuvent permettre de détecter les pirogues artisanales où qu’elles se trouvent en mer et de leur venir en aide », a indiqué Dr Cissé.

Qui explique que « pendant des décennies, des pêcheurs artisans sénégalais ont pu subvenir aux besoins de leurs familles et des communautés grâce à l’abondance et à la variété des ressources halieutiques qui étaient une réalité dans les eaux sénégalaises.

Cependant, à cause des politiques de pêches inadaptées, de la surpêche industrielle et des mauvaises pratiques de pêche, la situation a considérablement changé. Maintenant, ces pêcheurs doivent aller très loin en mer en risquant leur vie pour attraper le poisson qui est devenu hors de portée ».
En fait, le film de Greenpeace d’une durée de dix minutes est un ensemble de témoignages de pères et de mères de familles ayant perdu leurs fils ou leurs époux au cours de leurs activités ainsi que des histoires émouvantes racontées par les familles de ces courageux pêcheurs qui ont risqué et perdu la vie en mer et dont le seul tort est de vouloir vivre dignement de leur profession.

Ibrahima Cissé de rappeler que le dernier rapport publié par la Direction de la surveillance et de la protection des pêches du Sénégal (DSPS) montre qu’en 2017, 92 accidents dont 140 victimes parmi lesquelles des artisans pêcheurs ont été enregistrés soit une hausse de 63% par rapport à l’année précédente avec des dégâts matériels estimés à plus de 140 millions de FCFA.
source:senegal7.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.