Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

Alioune Tine : “La faiblesse de la justice entraîne la faiblesse de l’Etat”

0

L’Union des magistrats du Sénégal est en conclave ce jeudi. Les camarades de Souleymane Teliko réfléchissent sur “l’Etat de droit et l’indépendance de la justice”. Et la communication de Alioune Tine, expert indépendant, était bien suivie.

Le séminaire de l’Union des magistrats du Sénégal (Ums) a donné l’occasion à Alioune Tine, expert indépendant, de discourir sur l’état de la justice au Sénégal. “La faiblesse de la justice entraîne la faiblesse de l’Etat”, a déclaré le fondateur d’Afrikajom Center.

Incapacité à réguler la violence

“Nous venons de sortir d’une crise dont la violence était inédite dans l’histoire du Sénégal. Les sources profondes de cette crise sont l’incapacité de nos institutions à réguler la violence surtout celle politique », a poursuivi l’ancien Président de la Raddho.

Parfaire l’appareil judiciaire

Et M. Tine, ancien Président du Comité sénégalais des Droits de l’Homme, d’indiquer que ce séminaire a pour objectif de proposer “un traitement à la pathologie de la démocratie, de l’état de droit et des droits humains. Il permettra de parfaire l’appareil judiciaire avec les propositions concrètes faites sur le Conseil supérieur de la magistrature et sur celui du statut du procureur de la République”.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.