Analyse ADN nécessaire pour résoudre le mystère du bébé des Kouderin, selon la police scientifique

Les conclusions de la police scientifique relatives au cas tragique du bébé des Kouderin ont souligné l’importance de comprendre comment l’enfant, en bonne santé et dans son berceau au service de néonatalogie, a pu se retrouver dans une machine à laver de la buanderie. Les restes de l’enfant retrouvés dans la machine à laver indiquent clairement qu’il a été déplacé de la salle de néonatalogie à la buanderie, vivant ou mort.

 

D’autres conclusions de la police scientifique et technique incluent l’hypothèse que l’abandon de l’enfant à la buanderie aurait eu lieu quelques heures avant la découverte macabre, ceci basé sur l’état des restes de l’enfant et les témoignages du directeur de l’hôpital Abass Ndao, le Dr Amadou Ndiaye. De plus, l’absence de cris du bébé à la buanderie pourrait être attribuée au fait que l’enfant était peut-être déjà décédé dans le sac en plastique contenant les draps sales avant d’être déposé à la buanderie.

En outre, les enquêteurs suggèrent que la mort de l’enfant aurait pu se produire avant qu’il ne soit placé dans la machine à laver, probablement due à un manque d’oxygène puisqu’il était enveloppé dans des draps contenus dans un sac plastique hermétique.

Cependant, malgré ces conclusions, la police scientifique souligne que seule une analyse ADN permettrait de confirmer scientifiquement l’identité de l’enfant dont les restes ont été retrouvés. Par conséquent, ils recommandent de faire appel aux services de l’Institut de recherches en santé, surveillance épidémiologique et formations (IRESSEF), qui possède un laboratoire ADN.

Jean-François Kouderin, le père de l’enfant, qui réclame un test ADN pour confirmer que les restes retrouvés sont bien ceux de son enfant, voit cette recommandation comme une victoire importante dans la recherche de la vérité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers infos

Articles en relation