Appel à l’insurrection : Mimi Touré à Sonko ❝ Il faut que le Sénégalais prennent conscience du danger de son discours, il doit être…❞

Lors d’un live sur sa page Facebook, Ousmane Sonko avait appelé les Sénégalais à la résistance pour déloger Macky Sall au palais . En bandant les muscles, la tête de liste nationale de la Coalition Yewwi Askan Wi (Yaw) s’attire la foudre des membres de la coalition Benno Book Yakaar.

Ces propos du leader de Pastef sont mal vu au sein de la mouvance présidentielle, qualifiant de l’appel à l’insurrection. Et pire, Aminata Touré et Cie ont qualifié les propos de Ousmane Sonko d’anti-démocratiques. Allant plus loin, l’ancienne envoyée spéciale de Macky Sall a invité les électeurs à le sanctionner par les urnes lors des élections législatives du 31 juillet prochain.

- Advertisement -

« Il faut que le Sénégalais prennent conscience du danger de son discours, il doit être sanctionné« , a avancé Mimi Touré. Elle s’exprimait lors d’une conférence de presse, ce mardi, suite à la décision du Conseil constitutionnel d’annuler le rejet de la liste de YAW du département de Dakar par la Direction générale des élections (Dge).

En revanche la tête de liste nationale de BBY soutient que la coalition BBY « se dressera et fera face, en toutes circonstances, pour défendre la démocratie sénégalaise face à ceux qui la menacent et qui n’ont aucun projet pour le pays ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.