Après les sages-femmes, les pharmaciens partent en grève

Les pharmacies seront fermées ce vendredi de 8 heures à 15 heures. C’est la décision du Syndicat des pharmaciens privés du Sénégal, qui observe ce mouvement de grève en soutien à leur collègue Dr Aïcha Goudiam Mbodji, propriétaire de la Grande pharmacie dakaroise.

Le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, a sorti un arrêté retirant à cette dernière l’autorisation d’exploiter son office.

D’aucuns voient dans cette décision une prise de position partisane du ministre en faveur de Aminata Gassama, l’épouse de l’ancien ministre Abdoulaye Baldé, qui était opposée à Aïcha Goudiam Mbodji au sujet de l’occupation du site situé au rez-de-chaussée de l’immeuble de l’Hôtel Indépendance.

- Advertisement -

Considérant l’arrêté du ministre illégal, le Syndicat des pharmaciens privés ont décidé de baisser leurs rideaux pour exprimer leur colère. Ils demandent le rétablissement dans ses droits de leur collègue et le départ du directeur de la Pharmacie et du Médicament.

Ils menacent de renouveler leur mot d’ordre «autant de fois que nécessaire pour une durée de 24 heures et ceci jusqu’à satisfaction de (leurs) revendications».

Libération rapporte que le Syndicat a rencontré le ministère de la Santé pour une rencontre de dernière chance qui n’a pas abouti. Les deux parties n’ayant pas trouvé, selon le journal, un accord.

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.