Arrestation à Pikine : un homme accusé d’agr3ssion sur une femme mentalement vulnérable

La tranquillité de la communauté de Pikine a été troublée par une affaire troublante impliquant un homme accusé d’avoir agressé une femme souffrant de troubles mentaux. Les détails de cet incident ont choqué de nombreux résidents.

 

Dans la nuit de lundi dernier, A. Thioub, un enseignant de la région, a été réveillé par des cris déchirants venant de l’extérieur. Intrigué, il est sorti de chez lui pour en savoir plus et a découvert un maçon en train de commettre une agression sur une femme visiblement en détresse.

L’agresseur, réalisant qu’il avait été repéré, a tenté de s’évader, mais l’enseignant a réussi à le rattraper après une poursuite. Suite à cela, l’individu a été remis à la police de Pikine.

Récit de l’enseignant : “J’ai été alerté par des cris et des gémissements vers 4 h du matin. Quand j’ai regardé par ma fenêtre, j’ai vu l’homme en position compromettante avec la femme”, a déclaré l’enseignant dans sa déposition.

L’homme en question, G. Sarr, âgé de 53 ans, a été interrogé par la police. Il a avancé une version des faits très différente, prétendant que la femme l’avait abordé et lui avait demandé de la nourriture. Selon lui, après lui avoir donné des bananes, elle aurait tenté de l’agresser. Cependant, son récit semble contredit par les circonstances dans lesquelles il a été découvert par l’enseignant.

La police continue d’enquêter sur cette affaire déconcertante. G. Sarr a été placé en détention provisoire, en attendant d’autres développements

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers infos

Articles en relation