Arrestation de Pape Alé Niang : « Reporters Sans frontières » demande la libération immédiate du journaliste et appelle au respect de la liberté de la presse.

Après le vaste élan de solidarité des associations de la presse sénégalaise à l’endroit de notre confrère, c’est au tour de Reporters Sans Frontières d’exiger la libération du journaliste d’investigation.

« RSF appelle à sa libération immédiate et au respect de la liberté de la presse », a-t-on lu dans un post.

Pape Alé Niang a été placé en garde à vue pour divulgation de documents classés « secret-défense » et « Offense à l’armée »…

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.