Arrêté pour vente de drogue: KEITA accuse les policiers

Les éléments du commissariat de police des Hlm 5 ont mis aux arrêts le nommé B. KEITA, à Niary Tally, pour offre ou cession de drogue. Selon les pandores, ils ont découvert par devers le mis en cause 10 cornets de chanvre indien.

Un fait que ce dernier a nié devant le juge. Niant catégoriquement son statut de dealer, le soudeur métallique allègue, sans coup férir, qu’il est victime d’un règlement de comptes.

“Ils n’ont rien trouvé par devers moi. Je me suis disputé avec l’un des limiers qui m’a insulté. Pour se venger, ils m’ont embarqué dans leur fourgonnette. Arrivés à hauteur de la mosquée Massalikoul Djinane, ils m’ont réclamé 300 000 Fcfa”, confie M. Keïta qui révèle qu’il a arrêté de consommer le produit nocif depuis deux mois.

Des déclarations corroborées par sa mère, M. Coulibaly, qui a témoigné en faveur de son fils.

“Il a tourné le dos à la drogue, il y a de cela deux mois. Après m’avoir informé de son arrestation, le policier qui était au bout du fil m’a réclamé 300 000 Fcfa pour sa libération. Quelques heures après, il me contacte à nouveau et me demande 150 000, puis 100 000”, affirme la pauvre dame.

Le président du tribunal, qui a disqualifié les faits d’offre ou de cession en détention et usage de drogue, l’a condamné à une peine de six mois ferme de prison.

senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers infos

Articles + Lus

Articles en relation