Ultimate magazine theme for WordPress.

Attaques dans l’Aude : 3 morts et 16 blessés, une complice présumée en garde à vue

Un homme a semé la terreur dans une petite ville près de Carcassonne, ce vendredi matin, tuant trois personnes avant d’être abattu par la police. Une “proche” de l’assaillant, qui a été abattu, a été placée en garde à vue.

Scènes de panique ce vendredi matin dans la petite ville de Trèbes, à une dizaine de kilomètres de Carcassonne (Aude). Redouane Lakdim, un homme de 26 ans, a tué trois personnes et blessé trois autres dans trois attaques distinctes.

Un automobiliste abattu

Selon les premiers éléments de l’enquête, il a d’abord abattu un automobiliste à Carcassonne, avant de lui prendre sa voiture. Il a ensuite ouvert le feu sur plusieurs CRS rentrant d’un footing à proximité de leur caserne, à Carcassonne. L’un d’entre eux, blessé à l’épaule, a été hospitalisé, mais ses jours ne sont pas en danger.

Prise d’otages au supermarché

L’homme a ensuite fait irruption au Super U de Trèbes en criant “Allah Akbar”, a rapporté un témoin. Il aurait ouvert le feu et tué au moins deux personnes. Une vingtaine de clients du supermarché aurait réussi à prendre la fuite quand d’autres ont été pris en otages.

Un important dispositif de gendarmerie a été mis en place. Des négociations avec le forcené ont notamment été menées. L’assaillant aurait notamment réclamé la libération de Salah Abdeslam, seul survivant des attaques du 13 novembre 2015 à Paris.

Un gendarme “gravement blessé”

Finalement, l’ensemble des otages a pu être évacué. L’un d’entre eux notamment a été échangé contre un membre des forces de l’ordre :

“Le lieutenant-colonel de gendarmerie qui était avec ses hommes s’est volontairement substitué à un otage que le terroriste tenait et il est resté avec lui (…) Le terroriste a tiré, le GIGN est intervenu et a abattu le terroriste”, a déclaré le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, saluant l’héroïsme” du lieutenant-colonel de gendarmerie “gravement blessé”.

Daesh revendique

Le groupe Etat islamique a revendiqué les attaques de Trèbes moins de deux heures après, dans un communiqué diffusé en ligne. Le groupe djihadiste n’a pas donné d’autres précisions et n’a pas fourni de preuves à l’appui. Au total, trois personnes sont mortes et 16 autres ont été blessées dans ces différentes attaques, dont deux grièvement.

“Notre pays a subi une attaque terroriste islamiste”

Emmanuel Macron et Edouard Philippe se sont réunis au ministère de l’Intérieur pour “un point de situation”. Le président de la République a confirmé le caractère terroriste des attaques dans l’Aude. “Notre pays a subi aujourd’hui une attaque islamiste terroriste commise à Carcassonne et à Trèbes”, a-t-il précisé.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Open