Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

Av0rtement : Une élève achète des médicaments à ‘Keur Serigne Bi’ pour interrompre sa gr0ssesse et écope 6 mois assortis de sursis

0

Né en 2001, Mame Diarra Boureima a fait face ce mardi 24 août 2021 au juge du Tribunal des flagrants délits de Dakar pour répondre des faits d’avortement clandestin. Pour ce délit, elle a été condamnée à 6 mois assortis de sursis.
Les débats d’audience indiquent clairement que la mise en cause Mame Diarra Boureima a été arrêtée suite à une dénonciation de l’hôpital où elle a été admise. Ce qui lui a valu sa comparution devant la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar pour avortement clandestin.

Devant la barre, la prévenue a avoué avoir acheté le médicament à « Keur Serigne Bi ». « J’ai acheté 4 quatre médicaments à « Keur Serigne Bi ». Une fois arrivé à la maison, j’ai pris les deux. Et les deux autres, je les introduis au niveau de mon bas-ventre. Et quelques instants après l’avortement s’est déclenché avec des douleurs atroces. Par la suite, j’ai été admise à l’hôpital », a-t-elle soutenu. Toutefois, elle avoue avoir agi ainsi parce qu’elle ne pouvait pas garder le bébé.

Attendu que les faits reprochés à la prévenue ne souffrent d’aucun doute, le représentant du ministère public a requis 6 mois assortis de sursis. Au final, le juge l’a déclarée coupable avant de la condamner à 6 mois assortis de sursis.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.