Barthelemy Diaz Empeche D'acceder A La Commission De Reception Des Candidatures : Une Décision Fondée Sur Les Textes

BARTHELEMY DIAZ EMPECHE D’ACCEDER A LA COMMISSION DE RECEPTION DES CANDIDATURES : Une décision fondée sur les textes

Des candidats aux élections législatives du 31 juillet étaient, le  mercredi 11 mai, à la commission de réception des dossiers de candidatures. Il s’agit en premier lieu de M Déthié Fall et Lamine Thiam, respectivement mandataires de la coalition Yewwi Askan Wi et de la coalition Wallu Sénégal.

Dans un communiqué rendu public, la Direction générale des élections informe l’opinion publique que « l’objet était de faire accepter par cette commission des lettres de démission de candidats en vue de leur remplacement sur les listes déjà déposées. Un tel cas de figure n’est pas prévu par la loi électorale », lit-on dans la note.

En dépit de cette disposition, poursuit la même source,  à 17 heures 15 mn, Monsieur Barthélémy Diaz, par ailleurs, maire de la ville de Dakar, accompagné d’autres personnes a tenté de s’introduire par la force dans les locaux de la direction générale des élections où siège cette commission. Sur la base des textes, les forces de l’ordre ont empêché le maire de Dakar d’accéder au lieu où se trouve la commission de réception des dossiers de candidatures. 

D’ailleurs, le communiqué précise que: «  les mandataires sont les seuls interlocuteurs de ladite commission prévus par le code électoral  et qu’aucune dérogation à ce principe n’est prévue par la loi ».

Par conséquent, la Direction générale des élections condamne et regrette cette tentative d’intrusion dans ses locaux. 

Au demeurant, le processus suit son cours avec la phase de contrôle et de régularisation jusqu’au 17 mai 2022 conformément à l’article l.179 du code électoral.

                                                                     

 

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.