Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

Blasphèmes, profanation de lieu de culte, sacrilèges, vidéos offensantes : Le Sénégal en danger !

0

Le Sénégal n’a jamais été aussi en danger face aux dérives multiformes qui assaillent son lit quotidien. Attaques sur nos régulateurs sociaux (guides religieux), propos blasphématoires, sacrilèges, profanation de lieux de cultes, vidéos offensantes, etc. Sommes-nous des damnés pour mériter de telles folies qui à terme, risque de faire basculer notre pays dans une spirale de violence que rien ni personne ne pourrait arrêter. Si les autorités du pays restent myopes à ces dérives crescendo, c’est que le Sénégal est véritablement en danger.

L’on ne saurait pointer du doigt les enjeux de la prochaine présidentielle comme terreau fertile de la conjonction de toutes ces dérives récurrentes constates sous nos cieux (Attaques sur nos chefs religieux, propos blasphématoires, profanation de lieux de cultes sacrilèges, vidéos offensantes, médisances, insultes, dénigrements)-la liste des récriminations est loin d’être exhaustive. Mais une chose est sûre, si l’on y ne prend pas garde, le Sénégal risque de basculer dans des affrontements en plein jour entre communautés religieuses et politico-religieuses. La situation est d’autant plus grave qu’il urge dès l’abord aux autorités du pays de prendre très au sérieux les germes de stéréotypes de types religieux, politico-religieux et politiciens devenus, la porte ouverte à toutes les dérives. Même le Conseil national de régulation de l’Audiovisuel (Cnra) doit avoir les coudées franches pour faire le travail qui est le sien. Car au niveau des réseaux sociaux, la déviance sème les graines d’une certaine haine religieuse qui commence à opposer des communautés et des confréries qui ont jusqu’ici vécu dans la symbiose et la cohésion totale. Les attaques toutes azimutes orientées sur certains de nos chefs religieux doivent cesser au risque de créer une situation chaotique dans notre pays. Quand de vils individus s’attaquent impunément aux remparts (guides religieux) de notre pays, cela signifie que le Sénégal est véritablement en danger. Si la prochaine présidentielle est un prétexte servi par nos autorités pour feindre ne rien voir, il arrivera un moment où il leur sera très difficile de gouverner ce pays. La fibre religieuse, il n’y a pas plus dangereuse que cela pour plonger un pays dans un chaos irréversible. Nous autres sénégalais, sommes-nous des damnés pour mériter de telles folies dont les conséquences risquent à b terme de nous mener à une sorte de « malédiction du pétrole » par analogie. Le monde nous regarde feignant ne pas nous voir. Et nous regardons le monde feignant ne rien comprendre. Si l’on ne prend pas garde à ce qui se trame, c’est le Sénégal qui risque de basculer dans des lendemains apocalyptiques.

senegal7

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.