Cap-Skirring : Un ressortissant français septuagénaire retrouvé m0rt et ent3rré par son “ami…”

Le corps d’un ressortissant français a été retrouvé inhumé après avoir été tué. Une enquête a été ouverte depuis hier, après l’exhumation du cadavre de ce ressortissant français. Le défunt s’est établi dans la station balnéaire de Cap-Skirring depuis quelques années, dans la zone de Bassiné, non loin de Cap-Skirring. Philippe Nonnet était âgé de plus de 70 ans. Il a été tué avant d’être enterré par son «ami» Yoro Kandé, mécanicien-garagiste. Selon l’Observateur, l’enquête ouverte par les éléments de la Brigade de recherches de la Gendarmerie du Sud a permis de mettre la main sur ce dernier. Yoro Kandé qui a été longuement auditionné par les gendarmes-enquêteurs a fini par avouer avoir tué le ressortissant français.

Transporté sur les lieux du crime, les hommes en bleu ont procédé, avec le présumé meurtrier, à la reconstitution des faits. Le corps sans vie du ressortissant français qui a été découvert ce jeudi 30 mai 2024 à 11h a été déposé à la morgue du Centre hospitalier régional de Ziguinchor, par les sapeurs-pompiers, pour les besoins d’une autopsie. En effet, apprend le journal l’Observateur, « le septuagénaire Philippe Nonnet avait tissé des relations d’amitié avec Yoro Kandé qui était son mécanicien-garagiste établi juste à l’entrée de Cap-Skirring.

De cette amitié, naîtra une confiance entre Yoro Kandé et le Français Philippe Nonnet qui finit par prêter une somme de plus de 10 millions de FCfa au mécanicien, afin qu’il lui achete un véhicule», renseigne une source à l’Obs. «Les sous en poche, le mécano-garagiste n’a rien trouvé de mieux que de retourner dans son Kolda natal. A chaque fois que son ami Philippe l’appelait pour avoir de ses nouvelles sur l’achat du véhicule, Yoro Kandé tergiversait. Ce n’est que jeudi dernier que Yoro Kandé va rentrer à Cap-Skirring. Il va appeler au téléphone Philippe pour lui dire de venir le retrouver à Bassiné pour récupérer sa voiture.

Une fois sur les lieux, Yoro Kandé maîtrise son ami et le tue tout bonnement. Ensuite, il enterre la dépouille dans un lieu calme», a soutenu la même source. Elle conclut : «Une fois sur les lieux du crime, Yoro Kandé a avoué son meurtre.» L’enquête bouclée d’ici les prochaines heures, Yoro Kandé qui séjourne dans le violon de la Brigade de gendarmerie de Cap-Skirring, sera transporté à Ziguinchor. Son dossier sera confié à un Juge d’instruction qui décidera de son sort.

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.