Capitaine Touré et Guy-Marius Sagna : pourquoi Barthélémy Dias a raison

Dans son édition d’hier, vendredi, L’AS informe que les recrutements à la mairie de Dakar de Seydina Oumar Touré («capitaine Touré») et de Guy-Marius Sagna sont illégaux. Les sources du journal invoquent la loi fixant l’organigramme-type des collectivités locales.

Pour Mansour Ciss, expert en décentralisation, le maire de Dakar n’a pas violé la loi en l’occurrence. Il explique : «Barthélémy Dias a bien le droit de recruter un conseiller technique chargé de la sécurité et un autre chargé des questions sociales. Il est le seul apte à définir les besoins de la Ville qu’il dirige et d’y apporter des réponses.»

- Advertisement -

Mansour Ciss reconnaît que la loi impose un «organigramme pour chaque type de commune mais aussi pour les villes». Cependant, s’empresse-t-il de signaler, cela ne remet pas en cause le pouvoir discrétionnaire des maires en matière de recrutement. «Il n’y a pas de profil établi par l’État», martèle l’expert.

Il ajoute : «Les gens font certains amalgames. Tout le personnel des mairies sont pris en charge par les mairies elles-mêmes, sauf le secrétaire général et le secrétaire municipal (qui sont payés par l’État, Ndlr).

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.