Cimetière De Darou Salam : Un Malfrat Défonce Le Coffre-fort Du Mausolée D'un Dignitaire Religieux Et Vole…

Cimetière de Darou Salam : Un malfrat défonce le coffre-fort du mausolée d’un dignitaire religieux et vole…
Incroyable, mais vrai ! Un voleur a été pris  la main dans le sac, à  l’intérieur du mausolée d’un dignitaire religieux, selon des sources de Seneweb. Le récidiviste T. Sow a été interpellé dans le cimetière de Darou Salam, avant d’être mis à la disposition des éléments du commissariat urbain de Mbacké. Détails !

L’habitude est une seconde nature, enseigne le philosophe Marcel Proust. Un adolescent de 19 ans l’a appris à ses dépens. Interpellé, puis envoyé à plusieurs reprises pour des affaires de vol et d’escroquerie, T. Sow a récidivé, d’après des sources de Seneweb.

Le malfrat s’est introduit dans le cimetière de Darou Salam, avant d’accéder à l’intérieur du mausolée d’un défunt khalife de cette localité située dans la commune de Mbacké. Sur place, il a défoncé le coffre-fort avant de voler 5 175 F Cfa.

Mais le voleur sera surpris par le gestionnaire du mausolée. Interpellé, T. Sow a été mis à la disposition des éléments du commissariat urbain de Mbacké.

Cuisiné par les enquêteurs, le prétendu marchand ambulant s’est mis à table. Ainsi, le multirécidiviste a fait la reconstitution des faits sur procès-verbal.

« J’étais parti dans le cimetière pour effectuer mon ziar. Une fois à l’intérieur, j’ai constaté que la porte du  mausolée de […] n’était pas fermée. J’ai pris une plaque en fer servant aux inscriptions sur les tombes, pour défoncer le coffre-fort qui est installé à l’intérieur du mausolée », a-t-il confessé, selon des sources de Seneweb proches du parquet.

Surpris en flagrant délit de vol par le gestionnaire des lieux, le voleur avait réussi à dissimuler un montant de 5 175 F Cfa dans sa poche. Malgré tout, il sera démasqué et livré aux hommes du commissaire Salif Camara. Fouillé, le voleur détenait également un badge de l’association Touba ça kanam.

Au terme de l’enquête, le délinquant T. Sow a été présenté au procureur de Diourbel pour flagrant délit de vol avec effraction commis  dans un lieu de culte. Il dort actuellement en prison.
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.