Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

Confidence: «comment mon petit-ami a failli m’infecter du VIH»

0

Je veux partager mon expérience avec un petit ami infidèle. Je suis une jeune femme âgée de 24 ans. Je sors avec lui depuis 4 ans. C’est un homme de 32 ans et fondamentalement, il me trompait tout au long de notre relation.

Voici l’essentiel. Il a été employé dans une autre ville et, en gros, nous nous sommes éloignés l’un de l’autre pendant 7 mois, mais avec beaucoup d’appels téléphoniques et de conversations vidéo dont je me suis rendue compte plus tard que cela ne signifie rien tant que l’homme est déterminé à vous tromper.

Alors il décide d’obtenir des congés pour venir me rendre visite. Nous avons couché ensemble comme d’habitude mais cette fois j’ai remarqué qu’il était plus fatigué que jamais et qu’il avait une éruption cutanée sur le bras. Et j’ai réalisé plus tard qu’il pourrait s’agir d’une éruption cutanée de séroconversion (VIH).

Quelque chose n’arrêtait pas de sonner dans ma tête qu’il aurait pu être infecté, alors j’ai pris des kits de test à domicile que j’avais gardés dans la maison et je l’ai testé pour le paludisme et le VIH.

Le test du vih était réactif et j’ai réalisé que nous venions d’avoir des rapports s3xuels non protégés.

Il n’avait même pas l’air dérangé. Si cela ressemble à un film, je vous assure que ce n’est pas le cas.

Étant étudiante en médecine, j’appelle l’un des médecins qui travaille à l’hôpital universitaire (il est mon conférencier et mentor).

Je me suis ensuite précipitée à l’hôpital et j’ai reçu une boîte de comprimés appelée PEP et j’ai reçu ma première dose après 12 heures.

Ce n’était pas un voyage facile de 30 jours de comprimés anti-VIH simplement parce que j’aimais un homme. Trois mois de prières et de pleurs sans fin, de stress et de difficultés se sont écoulés.

J’étais littéralement en train de perdre la tête. J’avais l’habitude de pleurer jour et nuit parce que je ne connaissais pas mon statut VIH. Un jour, j’en ai eu marre de pleurer sur mon statut et j’ai finalement décidé de me faire tester. Voici donc trois mois plus tard, je suis testée négative au VIH.

Pour le moment je suis célibataire et je ne cherche pas à être en couple. Je suis heureuse où je suis. Je suis sortie avec un homme qui voulait me ruiner (pour aggraver les choses, il n’avait pas encore commencé le traitement et était fondamentalement très contagieux).

Dieu est grand et s’il vous plaît mes sœurs éloignez-vous des hommes infidèles pour éviter les histoires qui choquent. Aidez Dieu à vous aider. J’ai encore des cauchemars de cet incident. J’en ai fini avec le s3xe avant le mariage.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.