Construction De Brigade : Un Dg En Prison Pour Avoir Floué… La Gendarmerie

Construction de brigade : un DG en prison pour avoir floué… la gendarmerie
Le directeur général de l’entreprise Ndoucoumane, Omar Ndao, est depuis hier, mardi, en prison. Il a été placé sous mandat de dépôt par le Doyen des juges pour abus de confiance et détournement de deniers publics.

Le montant en cause : 148,348 millions de francs CFA. Sa victime présumée : la gendarmerie nationale.

D’après Libération, qui donne l’information dans sa parution de ce mercredi, Omar Ndao avait signé avec la gendarmerie nationale, le 13 juillet 2018, un contrat pour la construction d’une brigade à Koungheul. L’infrastructure devait être livrée au plus tard le 18 février 2019 contre un montant de 188 millions 401 mille 800 francs CFA.

Le journal signale que bien qu’ayant reçu 90% de la somme en question, soit 148,348 millions de francs CFA- ce qui constitue, d’après la même source, une violation des termes du contrat-, l’entreprise Ndoucoumane n’a jamais fait avancer le chantier.

C’est ainsi que le Haut commandement de la gendarmerie dépose une plainte contre Omar Ndao. Cueilli par la Section de recherches, il est déféré au parquet le 7 juin.

Pour se dédouaner, il invoque des difficultés liées à la pandémie de Covid-19. Mais le Doyen des juges ne l’entendra pas de cette oreille. Qui l’a placé sous mandat de dépôt.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.