Ultimate magazine theme for WordPress.

Convergence pour la Renaissance du Basket-ball Sénégalais

Dans un entretien paru le vendredi 07 août 2020 dans le journal Record, le Président de la FSBB affirme : « on acceptera plus qu’une équipe affiliée puisse faire partie d’une structure parallèle qui vise à contrecarrer le fonctionnement de la Fédération. Si une équipe le fait, nous considérons que c’est un acte de démission de notre structure et nous en tirerons toutes les conséquences. Toute équipe qui prendra la responsabilité de faire partie d’une structure parallèle, qui viendrait, porter atteinte au bon fonctionnement de la Fédération, sera automatiquement exclue de notre structure».
De telles allégations renseignent suffisamment sur le caractère autocratique et les ambitions démesurées du Président de la FSBB.Si questionner une gestion, demander la reddition des comptes ou proposer l’amélioration ou un meilleur fonctionnement de la FSBB, constitue une atteinte au bon fonctionnement de la structure, alors préparez vous, Monsieur le Président de la Fédération, à exclure automatiquement plus de la moitié des clubs affiliés.

Le réveil sera brutal Monsieur Babacar Ndiaye , Président de la Fédération Sénégalaise de Basket-ball et ancien coordonnateur du Cadre de concertation des Clubs du Sénégal ( structure parallèle).

Nous aimerons toutefois vous mettre devant vos responsabilités en nous communiquant :

le rapport financier de l’Afrobasket féminin 2019 organisé au Sénégal
La transmission des rapports, d’activité financières et morales de la saison 2018-2019
La transmission des PV des réunions de Comité Directeur et du Bureau Fédéral
L’état des dettes dues à la FIBA et autres prestataires de l’Afrobasket 2019 organisé à Dakar;
Le plan de riposte et de résilience spécifique à la FSBB face à la COVID 19.
La CRBS rappelle au Président Babacar Ndiaye que c’est lui et ses pairs présidents de clubs qui avaient mis en place le Cadre de concertation de clubs du Sénégal et, pour rappel, lui même en a été le coordonnateur. Et c’est ce même cadre transformé en appareil politique qui avait porté sa candidature à la Présidence de la FSBB.

Nous tenons à préciser à l’opinion que la CRBS est une structure de contribution, de veille et d’alerte, qui, face aux dérives et manquements répétés de la FSBB sur les dispositions réglementaires, se fait l’obligation d’intervenir pour le respect de textes et règlements en vigueur.

Il est dès lors logique de comprendre que les menaces discourtoises, déplacées et d’une autre époque du Président de la FSBB ne sauraient nous détourner ni nous dévier de notre trajectoire.

Notre aspiration légitime, en tant qu’acteurs, pour une bonne gestion et une gouvernance normale de notre basket par le respect des textes, par une vision éclairée, une gestion dépourvue de tout clanisme et de tout clientélisme, si, poser ou porter un débat véridique et utile pour la bonne marche de la FSBB est devenu un crime de lèse majesté, il y a problème.

La seule réponse face à une contradiction posée par un membre de droit du basket est l’instrumentalisation systématique d’une sanction, voire suspension, par les organes ou commissions de la FSBB, Monsieur Babacar Ndiaye revenez à la réalité et à la raison; comprenez que la vie est un cycle. On vient, on fait son temps et on s’en va.

Ne vous laissez pas influencer par des individus qui ne gèrent que leurs intérêts personnels.

Choisissez d’entrer dans l’histoire avec la meilleure image possible qui vous honorera ainsi que votre famille.

Nous interpellons désormais le Ministre des sports, Monsieur Matar Bâ, il est de son devoir de remettre de l’ordre dans le basketball sénégalais et de demander au Président de la FSBB de respecter les textes et d’organiser les assemblées générales d’informations à bonne date.

Il doit être bien au courant que la FSBB n’a jamais organisé une assemblée générale d’informations avant le début de la saison depuis 2015, ce qui est une violation flagrante du règlement intérieur de la FSBB. A cet effet, c’est la tutelle, en charge du contrôle administratif, de lui rappeler ses obligations et de l’y contraindre.

En conséquence, il appartient à Monsieur Babacar Ndiaye de comprendre que, désormais, tout acte posé allant à l’encontre des intérêts du basket-ball, se verra opposer une résistance infaillible et incorruptible, une résistance qui sera toujours debout pour la bonne marche de notre discipline.

Vipeoples

via WiwSport

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.