Copa America : Vinicius Junior fait un aveu choquant qui agite le Brésil, deux jours après l’échec

L’attaquant Vinicius Junior vient de sortir d’une Copa América 2024 décevante avec le Brésil. Auteur d’une seule prestation convaincante durant le tournoi, l’ailier madrilène de 23 ans a fini par faire un grand aveu sur ce qu’on lui reproche le plus dans sa carrière.

Arrivée comme favorite à la Copa América, la Seleção brésilienne est déjà éliminée. Après seulement quatre matchs, l’équipe nationale brésilienne est tombée en quart de finale contre l’Uruguay aux tirs au but. Privée de sa star, Neymar, blessé depuis des mois, c’est sur Vinicius Junior que les Brésiliens comptaient. Malheureusement, le jeune attaquant de 23 ans a déçu avec un premier match catastrophique contre le Costa Rica et un autre moins abouti contre la Colombie lors du troisième match de groupe.

Le comportement a encore fait défaut
Toujours pointé pour son comportement provocateur et ses réactions explosives qui ne font que détériorer son image, Vini s’est une nouvelle fois distingué aux États-Unis. Après une seconde apparition intéressante à la Copa América contre le Paraguay (4-1), l’ancien joueur de Flamengo devait éviter un second carton jaune contre les Colombiens au troisième match au risque d’une suspension. Au lieu de se concentrer sur l’essentiel et de jouer tout simplement, il a multiplié des réactions colériques et a fini par donner un coup violent à James Rodriguez, synonyme de carton jaune qui l’a exclu des quarts de finale.
Et sans Vinicius Junior contre l’Uruguay de Marcelo Bielsa, l’équipe de Dorival Junior est complètement passée à côté de son match. Sans son premier danger offensif, la Seleção n’a obtenu que de maigres chances pour marquer. Sans concéder de buts grâce à un bon match de Militão ou encore d’Alisson Becker, les Brésiliens sont allés aux tirs au but. Sans grande cohésion autour du sélectionneur écarté au moment de remobiliser les troupes avant cette séance fatidique, le Brésil s’est fait éliminer.
L’aveu de taille de Vini sur sa situation
Entre-temps critiqué par son sélectionneur, Vinicius Junior a brisé le silence ce mardi pour présenter ses excuses. Dans un long message publié sur son compte Instagram, le crack de Carlo Ancelotti a fait son mea culpa. Outre la déception de l’élimination de la Seleção, l’ambassadeur contre le racisme auprès de la FIFA a reconnu ouvertement ses torts.
Aujourd’hui, il est primordial que le joueur qui a survolé la Liga la saison dernière puisse se concentrer sur l’essentiel au risque de voir sa carrière prendre une tangente autre que celle brillante qu’il attend. Avant la fin de la saison dernière, Carles Puyol, grande légende du FC Barcelone et de la Roja, s’est confié sur la situation du joueur madrilène qu’il apprécie bien.

“J’adorerais lui parler en tant que collègue de profession pour lui dire ce que je pense et ce que je ressens, c’est un grand joueur qui fait la différence et il devrait être admiré dans chaque stade. S’il changeait d’attitude, il aurait plus de reconnaissance,” a confié l’ancien arrière-garde du Barça. Après cette sortie importante, Carlo Ancelotti n’a pas trouvé du mal à ce que Vinicius reçoive des conseils sur son comportement déplorable.
Avec la nouvelle saison qui démarre avec déjà les préparatifs qui ont démarré avec les clubs, on espère que la triste leçon de la Copa América marquera un tournant décisif pour le joueur de 23 ans. Il sera tout de même bénéfique pour lui s’il change dès maintenant.

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.