Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

COVID-19 : Le Sénégal occupe la 62ème place du classement mondial

0

Le Bureau de Prospective Economique du Sénégal (BPE) a publié hier le baromètre de l’évolution de l’indice de mesure et de suivi de la sévérité de la Covid-19 au niveau mondial. Ainsi, le rapport classe le Sénégal, 62ème rang mondial et au 27ème rang africain, soit une sévérité faible en une semaine.
Malgré la hausse des cas de covid-19, le Sénégal se situe au 62ème rang mondial et au 27ème rang africain. C’est une révélation faite par le Bureau de Prospective Economique du Sénégal (BPE) dans son étude d’évolution de l’indice de mesure et de suivi de la sévérité de la Covid-19 au niveau mondial.

A en croire le Directeur général du BPE, Moubarack Lô, ces résultats démontrent la légère amélioration du rang du Sénégal, en une semaine, en Afrique et dans le monde.

Le score du Sénégal est de (0,88) à la date du 03 janvier 2021 contre(0,88) le 27 décembre dernier soit une sévérité faible, dit-il. L’analyse par continent montre que, pour l’Afrique, le Soudan du Sud arrive en tête avec un score de (1) et l’Afrique du Sud occupe la dernière place avec une moyenne de 0,86 à la date du 03 janvier contre 0,89 le 27 décembre 2020, soit une légère hausse de la sévérité.

En outre, renseigne le même rapport, les pays comme Namibie, Rwanda, Nigéria et Niger enregistrent les plus fortes progressions de scores dans l’indice en une semaine en Afrique.

« Seychelles, Cameroun, Bénin et Congo, quant à eux, signent les plus fortes baisses de leur score dans l’indice en une semaine (plus fortes hausses de la sévérité), en Afrique », rapportent Moubarack LO, et son équipe.

Pour le continent américain, le rapport du BPE informe que la sévérité de la pandémie est en baisse. Les scores varient entre un minimum de 0,60 (Honduras) et un maximum de 0,99 (Saint-Christophe-et-Niévès), avec une moyenne de 0,84 le 03 janvier 2021 contre 0,82 le 27 décembre, soit une sévérité faible.

A noter que cette étude est réalisée sur la base de la disponibilité de données régulières pour un échantillon large de pays et six variables regroupées en trois dimensions dont les infections, guérisons et décès ont été sélectionnées pour composer l’indice de sévérité.

Et selon Moubarack LO, et son équipe , il s’agit entre autres de l’étude du taux d’infection c’est-à-dire du nombre d’infections cumulées rapporté à la taille de la population, de la progression des nouvelles infections dans la période récente, du taux de guérison de la progression des guérisons sur une période rapportée à la somme des nouvelles infections sur une période, du flux de nouveaux décès sur une période rapporté au nombre d’infectés à la période précédente et, du taux de létalité en rapport avec le nombre de décès et le nombre d’infectés.
L’As

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.