Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

Débat sur les 4684 milliards recherchés par Macky : Des spécialistes se prononcent là-dessus

0

Pr Moustapha Kassé, économiste, doyen honoraire de la Faculté des Sciences Économiques et de Gestion (FASEG)  et l’économiste Meissa Babou, enseignant à l’Ucad ont levé un coin du voile sur la manne financière que le Chef de l’Etat est en passe de décrocher au Groupe consultatif de Paris. Selon ces spécialistes, si  cet argent n’est  pas bien réinvesti, le risque serait d’endetter d’avantage le Sénégal.

Sur les ondes de la radio RFM, le chroniqueur Assane Guèye  a  recueilli l’avis des spécialistes, le professeur Moustapha Kassé, économiste et doyen honoraire de la Faculté des Sciences Economiques et de Gestion (FASEG) et le professeur Meissa Babou, enseignant à l’Université Cheikh Anta Diop. Très regardant sur les remous macro-économiques engageant l’avenir économique du Sénégal, ces spécialistes des questions économiques ont levé  un coin du voile sur les 4684 milliards de FCFA recherchés par le président Macky au Groupe consultatif de Paris. Cette manne financière qui dépasse largement le  budget national du Sénégal servirait à booster et à financer la deuxième phase du PSE, entre autres. Mais selon ces spécialistes  ci-devant, on ne peut contracter de telles sommes d’argent et les réinvestir dans le social qui n’est pas du tout rentable. Il faudra que cet argent puisse être injecté dans des secteurs porteurs pour stimuler l’économie. Or, constate ces derniers, chaque régime qui vient contracte des dettes au Groupe consultatifs de Paris sans jamais arriver à utiliser cet ragent à bon escient. Résultat, ça aboutit toujours à des ajustements structurels à l’exemple du Plan Sakho-Loum sous le règne de Diouf. Pour ces spécialistes, si cet argent emprunté n’est pas bien utilisé, ça ne fera que conforter la dette extérieure du Sénégal. Et une dette, ça se paye quelles que soient par ailleurs les adversités.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.