Ultimate magazine theme for WordPress.

Découvrez 10 des pires dictateurs au monde

Chaque génération et chaque époque connaissent un dirigeant qui marque à jamais les esprits. Partant de Saddam Hussein, Tito, Adolph Hitler, Nicolae Ceaucescu de la Roumanie, Francisco Macias Nguema de la Guinée équatoriale, chaque époque a connu un homme de fer inoubliable.

Pour rester dans ce contexte, Afrikmag vous permet de découvrir 10 des pires dictateurs du monde.

Kim Jong-un — Dirigeant de la Corée du Nord

Découvrez 10 des pires dictateurs au monde

Né le 8 janvier 1984, Kim Jung Un est l’un des pires dictateurs au monde. Il a accédé au pouvoir juste après le décès de son père en 2011. Son père Kim Jong-il a laissé à sa mort une économie en berne avec un taux de pauvreté alarmant, car de son vivant il injectait tous les revenus du pays dans des projets de bombe nucléaire. Ce sont plus de 200 000 de personnes qui ont été jetées dans des camps de prisonniers, ces derniers y seraient jusqu’à ce jour.

Kim Jung Un, suit les traces de son père au vu de sa politique internationale. Le pays adopte une politique totalitaire, et la liberté d’expression est totalement piétinée. Sous le règne Kim Jung Un, les populations ne sont pas libres de pratiquer la religion de leur choix, ajoutée à cela l’inexistence des droits des minorités. En 2013, après des mésententes avec le Japon et les Etats-Unis, Kim Jung Un menace d’opérer une guerre nucléaire. A la suite de cela, dans la même année, il fait fusiller plusieurs membres de son armée et son ex-petite amie ainsi que onze membres de son groupe de danseuses à cause d’une vidéo où elles étaient légèrement vêtues.

Kim Jung Un fait également fusiller son oncle en décembre 2012, pour des actes jugés subversifs. Les familles qui désobéissent à ses exigences sont déportées manu-militari dans des camps de travaux forcés.

Gurbanguly Berdimuhamedow – Président du Turkménistan

Découvrez 10 des pires dictateurs au monde

Il est né le 29 juin 1957, et est président de son pays depuis le 14 février 2007. Il a succédé au Tyran Saparmurat Niyazov (qui a fait renommer les mois de l’année d’après son propre nom et celui de sa famille).

Médecin de Gurbanguly Berdimuhamedow, a conservé la politique répressive de son prédécesseur. Motif, il a les mêmes traits physiques que ce dernier. En tant que vice-président en 2004, il fait supprimer  les hôpitaux de campagne et 15 000 emplois médicaux pour faire des économies budgétaires. Comme le premier cité, la liberté d’expression a pris la route des champs en raison de sa politique isolationniste.

Les hommes politiques indépendants se plaignent de la politique de fer qu’applique l’homme.

Pour rappel, le Turkménistan est un pays d’Asie centrale entouré par l’Afghanistan, l’Iran, la mer Caspienne, le Kazakhstan et l’Ouzbékistan.

Abdallah ben Abdelaziz al-Saud — Roi d’Arabie saoudite

Découvrez 10 des pires dictateurs au monde

Né en 1924, Abdallah ben Abdelaziz al-Saoud devient roi en 2005. Selon le magazine Forbes, il est classé parmi les hommes les plus riches avec une richesse évaluée à  21 milliards de dollars et est la septième personnalité la plus influente du monde.

Abdallah ben Abdelaziz al-Saoud est le leader du monde musulman et contrôle les plus grands champs pétroliers du monde. Il est le 6e roi de l’Arabie Saoudite. Le pays gouverné selon une loi islamique, les femmes ne doivent pas conduire et les dissidents politiques ou homme religieux insoumis sont soumis à des châtiments d’un autre âge. Dans son pays, la liberté d’expression n’a plus son sens et les partis politiques sont strictement interdits.

Les homosexuels sont punis par des peines de mort en Arabie Saoudite et les femmes ne doivent ni travailler, voyager, subir des interventions chirurgicales sans l’aval de leurs époux.

4- Bachar al-Assad — Président de la Syrie

Découvrez 10 des pires dictateurs au monde

Bachar al-Assad est président de la Syrie depuis 2000, il est né 1965. Bachar al-Assad a succédé à son père qui a dirigé le pays pendant plus de trente années. Il est présenté comme un véritable dictateur.

En 2011 lorsqu’il y a eu le printemps arabe, Bachar al-Assad a privilégié la voie de la violence en lieu et place du dialogue. Les révolutionnaires ont été réprimés sans émotions. Ces violences ont suscité la naissance de l’armée Syrienne libre, essentiellement composée de militaires sortis de l’armée régulière du pays. Les populations selon nos sources sont abandonnées à leur propre sort.

Yahya Jammeh – Président de la Gambie

Découvrez 10 des pires dictateurs au monde

Militaire de formation, Yahya Jammeh est né le 25 mai 1965 à Kanilai, il est un officier. Il accède au pouvoir en 1994 grâce à un coup d’Etat qui renverse le dictateur Dawda Jawara. Réélu en 2011 avec 75% des voix, l’homme sème la terreur avec la censure des médias.

Dans plusieurs de ses discours, l’homme indique avoir découvert le remède contre le Sida et des solutions contre l’hypertension artérielle. Il a aussi fait croire aux Gambiens qu’il transformerait le pays grâce à ses pouvoirs magiques. Les homosexuels ont été priés de sortir du pays le président.

Alexandre Loukachenko — Président de Biélorussie

Découvrez 10 des pires dictateurs au monde

Né en 1954, Alexandre Loukachenko a été élu en 1994, puis réélu en 2001, 2006 et 2010. La liberté d’expression comme le rapportent plusieurs sources est piétinée et les droits des minorités sont foulés au pied. L’homme est qualifié de « dernier dictateur d’Europe », en raison de ses méthodes assez atypiques.

En raison de sa dictature il lui aurait été interdit de séjourner dans l’Union européenne et aux États-Unis. Antihomosexuels et antisémite, Alexandre Loukachenko malgré tout clame partout que son pays est un exemple en démocratie.

Isaias Afewerki — Président de l’Érythrée

Découvrez 10 des pires dictateurs au monde

Isaias Afewerki, est né en 1946, est le président de l’Érythrée depuis son indépendance, en mai 1993. Ancien secrétaire général du Front populaire de libération de l’Érythrée, il est le seul président du pays.

Dans son pays tous les médias privés sont fermés et muselés selon nos informations. Des messages révélés par Wikileaks ont mis à nu la dictature de l’homme. « Les jeunes Érythréens fuient leur pays, l’économie se meurt, les prisons débordent et le dictateur reste cruel et méfiant. Est-ce que le pays frôle le désastre ? », a révélé le site d’information.

Dans l’un de ses rapports, Amnesty International décompte plus de 10 000 personnes qui croupissent dans les prisons du pays. “Autoritaire”, c’est ainsi que l’on qualifie son gouvernement.

Omar el-Béchir — Président du Soudan

Découvrez 10 des pires dictateurs au monde

Né en en 1944, Omar el-Béchir est un chef militaire. Il accède à le tête du pays depuis 1989. Omar el-Béchir a causé une guerre qui a causé la vie à des milliers de Soudanais et cela a détruit le pays pendant 20 ans.

Selon nos sources bien que ses milices aient arrêté les massacres au Darfour, ceux-ci continuent de pratiquer l’esclavage dans le pays. C’est après un coup d’Etat militaire que l’homme a accédé au pouvoir, après cela il a suspendu la constitution, aboli l’Assemblée législative et interdit les partis politiques et les syndicats. Il impose la Charia dans le pays quelle que soit la religion des populations.

Dans le cadre de la guerre du Darfour, en 2009 et 2010 Omar el-Béchir était visé par des mandats d’arrêt internationaux. Il était accusé de de crimes de guerre, de crime contre l’humanité et de génocide.

Islom Karimov — Président de la République d’Ouzbékistan

Découvrez 10 des pires dictateurs au monde

Islom Karimov, est le président du pays depuis 1993. Il est né 1938. Depuis l’accession du pays à l’indépendance, il en est le premier président. Il remporte à chaque fois les élections dans ce pays où l’on dénombre plus de 28 millions d’habitants.

Dans un rapport, les nations unies indiquent que le gouvernement exerce des actes de cruauté de tous genres et bien d’autres actes ignominieux sur les populations. Selon plusieurs sources concordantes, il a fait exécuter plusieurs prisonniers en les faisant bouillir jusqu’à mort.

En 2011 la fille de Islom Karimov, convoque le quotidien français Rue89 devant les tribunaux pour “diffamation”, mais elle perd le procès.

Robert Mugabe — Président du Zimbabwe

Découvrez 10 des pires dictateurs au monde

Né en 1924 en en Rhodésie du Sud Robert Mugabe a accédé au pouvoir en 1987. Il a été le premier président de cette colonie Britannique. Acclamé par les occidentaux et plusieurs hommes forts de la scène politique africaine, Robert Mugabe a changé sa manière de gouverner au fil des années.

Plusieurs rapports faits par des organismes internationaux et des institutions de renommée internationale ont mis à nu la politique autoritaire du président Robert Mugabe. 70 000 personnes auraient été tuées selon Amnesty International.

Selon nos sources il est accusé d’avoir bloqué la nourriture à des populations en phase avec l’opposition de son pays. L’homme aurait de plus fermé les médias qui ne le supportait pas. Avec 6 mandats à son compteur, l’homme a plongé le pays dans un coma économique profond, un taux de chômage déplorable, une liberté d’expression asphyxiée et des violences inoubliables.

Après 27 ans passés au pouvoir,  Robert Mugabe a démissionné le mardi 21 novembre 2019, sa succession a été assurée par l’ex-numéro deux de son régime, Emmerson Mnangagwa.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Open