Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

Diamniadio: le ​Pr Raoult drague la presse sénégalaise et humilie les journalistes français

0

Le Pr Didier Raoult, microbiologiste à la Faculté des sciences médicales et paramédicales de Marseille, n’est pas du genre à tourner autour du pot pour dire ses vérités. Et la campagne de « diabolisation » avec sa chloroquine pour traiter le Covid-19 faite par certains médias le tient toujours à la gorge. Pour preuve il s’en est pris à ces médias, plus particulièrement à l’Agence française de presse (AFP), mercredi 31 mars, dans les locaux de l’Iressef où il co-animait une conférence de presse sur la Covid-19, avec son collègue et « ami », le Pr Souleymane Mboup.

D’ailleurs il a été carrément « désagréable » avec ces médias étrangers plus particulièrement ceux français. Tout le contraire avec les journalistes sénégalais pour qui il a montré toute sa « sympathie » et sa gaieté d’être à Dakar dans la cadre de sa mission d’un éventuel déménagement des équipes de l’Institut de recherche pour le développement (Ird) de Marseille à l’IRESSEF.

L’hydroxychlroquine et la campagne « désinformation » faite par les médias occidentaux

D’emblée, Pr Didier Roult rappelle son constat amer de la campagne de diabolisation qui suivi sa proposition à la France de mettre en place des infectiopôles pour mieux cerner les maladies infectieuses comme l’a fait la Chine. « J’ai été un peu découragé en 2002- 2003 quand j’ai essayé de convaincre mon pays (France) à faire des infectiopôle. Vous savez, il y a un essai thérapeutique et ça m’étonne que l’Angleterre soit dans cet état. Ils ont utilisé une dose d’un médicament qu’on connait tous, identique à l’hydroxychlroquine qui est une dose toxique. Vous regardez dans n’importe quelle livre et y donner 2.4 g le premier jour l’hydroxychlroquine personne ne fait ça. Et ces Anglais le savent. Ils faisaient des essais thérapeutiques avec des gens sans diagnostique. Il n’est pas nécessaire de faire de diagnostic et en plus de cela ils ont publié des gens qui étaient inclus dans ces essais dans les meilleurs journaux du monde. Et vous voyez que les tests étaient négatifs et ils étaient quand même dans les essais. Et encore c’est dans les meilleurs journaux qu’on publiait les articles les plus faux au monde, en disant l’hydroxychlroquine tuait 10% des gens », a-t-il regretté.

Poursuivant, Pr Didier Raoult a déploré la « désinformation » faite par les médias occidentaux de l’hydroxychlroquine. « Personne ne peut croire à ça. Donc il y a une telle émotion, pour vous dire ils sont capables de dire n’importe quoi, et les gens sont capables de croire à n’importe quoi. Alors qu’en Atlantique il y a une dizaine d’années c’était ce même médicament qui était prescrit à un milliard d’individus par an. Donc c’est fou de publier ces genres d’infos. Qui a vécu en Afrique ne peut pas croire que ce médicament tue. C’est idiot. Cette fragilité qui fait que quand on panique ça prend le dessus sur le cerveau. Mais cela non seulement c’est publier dans deux meilleurs journaux du monde, mais ça a été relayé par le ministre de la Santé, par l’Organisation mondiale de la Santé qui a demandé qu’on arrête tout. C’est la panique à bord. Et cette panique on l’avait vu dans un moment de l’épidémie qui n’avait aucune conséquence du tout, alors qu’il n’y avait pas mis en place les éléments qui permettent de lutter efficacement, plutôt de terrifier contre les choses. »
Pr Raoult répond par le mépris les questions du journaliste de l’Afp

Le coup de grâce est venu du journaliste de l’Agence française de presse dont le tort a été de s’adresser au Professeur en ces trois questions à savoir « Si Pr Raoult continue toujours de conjuguer la covid_19 au passé, puisqu’il avait prédit la fin de cette épidémie ? Ce qu’il que pense de l’utilisation de l’AtsraZeneca qui est très controversé ? Et sa décoration par le Président Macky Sall qui l’a élevé au rang du commandement du Lion, pendant qu’il est sous le coup d’énormes critiques et de procédures disciplinaires dans son pays (France), alors cette venue au Sénégal ne serait pas une sorte de vengeance envers ses collègues du pays de Marianne ?
« Vous êtes de l’AFP, je ne vous répondrai pas »
La réponse du Professeur venu de Marseille a été glaçante. En effet, il a d’abord demandé au journaliste s’il était dans l’agence française de presse ? Fièrement, le professionnel de média lui répond « exactement ». Et c’est là, que Pr Didier Raoult lui lança son mépris « Vous êtes de l’Afp, c’est pourquoi vous êtes désagréable et je ne vous répondrai pas », a-t-il pesté.

Une attitude différente du Pr Raoult devant les journalistes sénégalais. A ces derniers, il a montré une sympathie très particulière et une large ouverture. Rappelant par cette occasion son bonheur et son honneur d’être en terre sénégalaise et brandir fièrement ses liens avec le professeur Souleymane Mboup avec qu’il a travaillé dans des projets et qu’il continue de le faire.
pressafrik

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.