Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

Diffusion de la vidéo de KILIFEU : Moustapha Diakhaté s’attaque aux “faux amis”

0

L’affaire Kilifeu continue toujours de défrayer la chronique. En effet, le fondateur du mouvement “Y’en A Marre” est accusé d’escroquerie et de trafic de visa présumé. Un “scandale” qui n’a pas laissé Indifférent Moustapha Diakhaté. C’est dans un post sur son compte Facebook que le leader du mouvement Mankoo Taxawu sunu APR a livré son grain de sel.

L’ancien président du groupe parlementaire de la mouvance présidentielle affirme qu’”Au Sénégal et dans l’espace CEDEAO, il est formellement interdit, de filmer une personne à son insu, de diffuser les images sans son autorisation. C’est pourquoi, dans chaque endroit sous vidéo-surveillance, on doit prévenir en gros caractère : “sous vidéo-surveillance”. A défaut de cela, les images produites ne seront pas recevables devant un tribunal en cas de délit“.

A lire aussi : (Vidéo) Cheikh Oumar Diagne descend le ministre de la Justice : “Son communiqué est idiot parce que…”

Moustapha Diakhaté pense que cette affaire fait apparaître une “curieuse tolérance des Sénégalais à la violation de la LOI n°2008-12 du 25 janvier 2008 relative à la Protection des données à caractère personnel.
L’usage qui a été fait de cette vidéo montre que l’Etat sénégalais n’a pas suffisamment rempli sa mission de sensibilisation de la population sur le respect des données personnelles. La situation scandaleuse de la protection des données personnelles est indigne du Sénégal qui se gargarise de faire partie des premiers pays africains à avoir voté une loi sur la protection des données depuis 2008. Pourtant, il n’y a guère longtemps le Président Macky Sall avait déclaré que le gouvernement du Sénégal va encourager activement la formation et la sensibilisation des populations sur la protection des données personnelles.”

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.