Education: Les étudiants orientés dans le privé de nouveaux renvoyés

Les étudiants orientés dans le privé de nouveaux renvoyés, presque 10 000 étudiants sénégalais, faute de place dans le public. Ils accumulent toujours des difficultés financières et administratives car l’État tarde à s’acquitter de leurs frais de scolarité

Ainsi les établissements privés ont décidé de leur suspendre l’accès aux cours pour la troisième fois depuis 2017. L’État, qui avait négocié en 2012 des tarifs préférentiels avec les écoles privées tout en s’engageant à apporter 400 000 francs CFA par an et par étudiants durant les trois premières années de leurs cursus auprès des établissements privés.

Ces promesses qui n’ont pas été respecté mettent ces étudiants dans des conditions vulnérables détruisant l’avenir de ces jeunes espoirs. Dans le désarroi total, ils ont été exclus de leur établissement respectif.

 

Dès lors ils exigent leur intégration dans les meilleurs délais accusent le ministre de l’Enseignement supérieur Cheikh Oumar Anne d’avoir manqué à ses engagements face à la presse ce matin, informe la source.

 

Mouhamadou B. Sémou Faye

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici