El Malick Ndiaye enfonce et fait d’autres révélations « Ils veulent liquider PROS, la thèse de l’empoisonnement… »

Ce que Bassirou Diomaye n’a pas dit!
Cette alerte, énième du genre, ne concerne pas seulement le Président SONKO. Bassirou en personne étant le deuxième sur la liste avec deux autres membres du COPIL qu’ils ont dans son collimateur.
En haut lieu, la thèse de l’empoisonnement est la plus soutenue pour se garder d’être exposé à côté de l’attaque physique. L’agression de Ziguinchor en est une parfaite illustration. Wayyé Ko ëppul i mbokk mënoo ko jëw!
Le funeste et cynique projet ne consiste pas seulement à liquider le PROS mais à décimer le projet PASTEF de sorte à ne plus donner une once d’espoir de renaissance pour les générations actuelles et celles à venir.
Interrogeons l’histoire au lendemain des indépendances africaines. L’em­pri­sonnement de Mama­dou Dia est toujours un mystère. La mort, durant sa détention, de Omar Blondin Diop, farouche opposant au régime de Senghor, n’a pas livré tout ses secrets. Les persécutions connues sous le régime du premier président du Sénégal indépendant sont restées sans suite. Le procès de Thomas Sankara n’est-il pas une preuve des complots ourdis en haut lieu ? L’ennemi, appuyé de collabos exécutant la sale besogne, s’est toujours assuré de tuer toute voix et voie contradictoires menant à la libération intégrale des ex-colonies. L’ennemi d’hier est encore là, ces collabos également.
Juste rappeler que les époques ont changé et les enfants ont grandi. Nous vous promettons la résistance à la hauteur de vos attaques. Xaayaan ku degg serer!
Chers patriotes tenons nous prêts à défendre le projet d’un Sénégal indépendant et prospère quelqu’en soit le prix.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers infos

Articles + Lus

Articles en relation