Ultimate magazine theme for WordPress.

Émigration Clandestine: Le ministère de l’intérieur dément les 140 décès cités par L’OIM

Le ministère de l’Intérieur du Sénégal a démenti les 140 décès annoncés par l’Organisation internationale pour les migrants (OIM) au large des côtes sénégalaises. Dans un communiqué, les services d’Ali Ngouille Ndiaye parlent d’ « informations infondées ».

« Le Ministère de l’Intérieur a relevé, à travers des médias nationaux et internationaux, des Informations faisant état de cent quarante (N0) personnes décédées, à la suite de tentatives d’émigration clandestine par voie maritime.

L’Organisation internationale pour les Migrations aurait diffusé les mêmes informations dans un communiqué en date du jeudi 29 octobre 2020.

Le Ministère de l’Intérieur tient à préciser que ces informations sont infondées.
A la date d’aujourd’hui, les services compétents de l’Etat ont récupéré six (06) corps sans vie repêchés, dans la nuit du mercredi 28 au jeudi 29 octobre 2020, par un navire privé de pêche. Les unités de la Brigade nationale des Sapeurs-Pompiers les ont déposés à la morgue de l’Hôpital Aristides Le Dantec, pour autopsie.

Le Ministère de l’Intérieur rappelle que lors des accidents en mer intervenus, le 22 octobre et dans la nuit du 25 au 26 octobre 2020, les services de secours ont respectivement sauvé cinquante-et-une (51) et quarante (40) personnes.

Aucun décès rattaché à ces accidents n’a été, pour l’instant, établi.

Au total, trois cent quatre-vingt-huit (388) personnes ont été sauvées par des navires privés, la Marine sénégalaise et son homologue espagnole engagées dans le dispositif FRONTEX »

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.