Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

Emouvant – Guy Marius Sagna raconte son calvaire : “Degn meu fouti,Sama awra di lang” (Vidéo)

0

Les activistes sénégalais Guy Marius Sagna, Assane Diouf et Clédor Sène recouvrent la liberté. Les trois, arrêtés dans le cadre d’une même ,ont bénéficié de la liberté provisoire. En effet le juge du 3ème cabinet qui a hérité de leur dossier a accédé à la demande des avocats des parties sans opposition du parquet. Un allègement attribué au Président Macky Sall, qui poursuit sa route sur le chemin de l’apaisement.

Les activistes avaient été arrêtés pour « insurrection », les 22 et 23 février, en marge des troubles qui ont suivi l’interpellation de l’opposant Ousmane Sonko, pour une « accusation de viol » sur la masseuse Adji Sarr, les trois activistes sénégalais bénéficient, depuis hier jeudi, d’une liberté provisoire. Parmi ces militants, figure Guy Marius Sagna, chef du mouvement « Frapp-France dégage », qui mène une campagne contre les intérêts français au Sénégal. La prison semble ne pas avoir eu raison de sa détermination.

Le très sulfureux Assane Diouf, très connu pour ses insultes grossières à l’endroit des autorités sénégalaises à travers les vidéos depuis les États-Unis, a également retrouvé la liberté, tout comme Clédor Sène. Ces derniers avaient été placés sous mandat de dépôt pour association de malfaiteurs, provocation aux crimes et délits mais aussi organisation d’un mouvement insurrectionnel. En cause, un enregistrement audio que Clédor Sène avait envoyé à une tierce personne. En effet il est reproché à ces trois activistes les chefs d’inculpation de « provocation à des crimes et délits, organisation d’un mouvement insurrectionnel, association de malfaiteurs ».

« Si l’objectif visé est de nous empêcher de dire : Auchan dégage, Carrefour dégage et d’affirmer sans ambages que nous préférons défendre les intérêts des commerçants sénégalais plutôt que les intérêts des commerçants impérialistes, c’est aussi peine perdue. Aujourd’hui, plus que jamais, nous disons: GIs, go home. Aujourd’hui, plus que jamais, nous disons: Armée française, hors d’Afrique. Aujourd’hui, plus que jamais, nous disons : Bateaux de l’Union Européenne, hors des mers d’Afrique parce que nous pensons que nous devons d’abord défendre les intérêts des pêcheurs africains, des pêcheurs sénégalais. Nous devons d’abord défendre les intérêts du peuple africain », a indiqué Guy Marius Sagna.

Cependant, en plus des trois figures, une trentaine d’autres manifestants vont aussi être libérés. La libération de ces activistes est perçue comme un geste d’apaisement initié par le régime du Président Macky Sall, alors que le Sénégal a connu des jours sombres après l’arrestation de l’opposant Ousmane Sonko accusé de viol sur la dame Adji Sarr. Des manifestations qui ont coûté la vie à plusieurs personnes.

Cet article Emouvant – Guy Marius Sagna raconte son calvaire : “Degn meu fouti,Sama awra di lang” (Vidéo) est apparu en premier sur Sunubuzz.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.