Equipe de France : L’intronisation de Zinedine Zidane réclamé

Le coup de sifflet final avait à peine retenti quand les médias espagnols ont profité de la cuisante défaite de l’Équipe de France pour évoquer un certain Zinedine Zidane.
Si les réseaux sociaux ont désigné Kylian Mbappé comme l’un des principaux coupables de l’élimination de l’équipe de France dès les huitièmes de finale de l’Euro 2020, l’attaquant du Paris Saint-Germain est loin d’être le responsable des maux actuels des Bleus. Portés aux nues après avoir emmené la France en finale de l’Euro 2016 et sur le toit du monde en 2018, Didier Deschamps a aussi sa part de responsabilité suite à des choix très contestés durant la compétition. Et forcément, lorsqu’un échec retentissant se produit, l’avenir de l’entraîneur est forcément évoqué.

Lié aux Bleus jusqu’au Mondial 2022, DD pourra-t-il tenir sa position ? Interrogé à l’issue de la rencontre, le Bayonnais n’a pas vraiment exprimé l’envie de rendre son tablier. « Mon avenir ? Ce n’est pas la question. Vous savez, on s’est dit des choses. Il y a de la solidarité, de l’unité dans ce groupe, une force qui se dégage. J’ai une responsabilité, je l’assume. Je suis avec eux, ils sont avec moi. C’est le sport, il faut l’accepter, même si ça fait mal. C’est prévu qu’on se voit en septembre. »

Zidane plébiscité en Espagne
Mais hier, un homme a rapidement fait parler de lui alors que la France venait à peine de se faire sortir de l’Euro. Cet homme, c’est Zinedine Zidane. Libre de tout contrat depuis son départ du Real Madrid, le champion du monde 1998 a, sans surprise, été plébiscité. Surtout en Espagne ! Et tous les médias ayant évoqué le cas ZZ ont eu la même phrase : « échauffe-toi, tu vas entrer. »

Que ce soit selon la Cadena COPE ou Marca, le futur de Deschamps a de quoi être plus que jamais remis en question et Zidane, qui était parti pour prendre une année sabbatique, se tiendrait prêt ! Même son de cloche dans l’émission El Chiringuito qui affirme carrément que « Zidane a quitté le Real Madrid avec l’espoir de reprendre les rênes de l’équipe de France et qu’il est tout proche de le faire». Les rumeurs espagnoles sont-elles fondées ? Noël Le Graët va-t-il lâcher un Deschamps qu’il a toujours soutenu ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici