États-unis : Qui Est Salvador Ramos, L’homme Qui A Abattu 19 Enfants Dans Une école ?

Single Post
Salvador Ramos,Tueur
Le jeune homme de 18 ans a abattu 19 enfants et un adulte dans une école primaire. L’assaillant d’origine hispanique a été tué par la police.

Il avait les cheveux noirs, tombant sur les oreilles, un visage pâle et des yeux sombres. Salvador Ramos avait 18 ans lorsqu’il a ouvert le feu sur une école primaire, mardi 24 mai, à Uvalde, aux États-Unis, à 100 km de la frontière mexicaine. Dans l’établissement Robb, situé au 715 Old Carrizo Road, étaient présents plus de 500 enfants, majoritairement d’origine hispanique. Parmi eux, 19 sont décédés. Un membre du personnel éducatif a lui aussi perdu la vie.
«Le tireur a tué ses victimes d’une façon atroce et insensée», a condamné le gouverneur du Texas, Greg Abbott. Vers 11h30, le jeune homme s’est introduit dans plusieurs classes, tuant à bout portant des enfants à peine âgés d’une dizaine d’années ainsi que leurs professeurs. Vêtu d’un gilet paramilitaire, Salvador Ramos a, selon les enquêteurs américains, premièrement tiré sur sa grand-mère, avant de ruer dans l’école primaire. «Le suspect s’est écrasé près d’un fossé à proximité de l’établissement, dans un accident spectaculaire», révélait le sergent Estreda, en charge de l’enquête.

Inconnu des services de police et familier des armes
Salvador Ramos était inconnu des services de police. Il était scolarisé dans le lycée de la ville. Il apparaît, selon ses profils sur les réseaux sociaux, comme un jeune homme sombre mais sans histoires. Il était souvent moqué de ses camarades, pour ses habits, sa situation financière et sa famille. Des railleries qui l’auraient, selon un de ses anciens amis partageant une même passion pour les jeux vidéo interrogé par la chaîne américaine CNN, poussé à sécher les cours. Sur son profil TikTok, encore visible, il avait inscrit dans sa biographie que «les enfants ont peur dans la vraie vie» («Kids be scared irl», en anglais). Un adolescent blessé et mal dans sa peau qui s’est passionné petit à petit pour les armes à feu.
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.