Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

Exclusif – Réunion houleuse : Comment Bougane a été écarté par Khalifa Sall et Ousmane Sonko

0

“Les symboles incriminés restent inchangés et ne sont susceptibles d’aucune remise en question”.C’est qu’ont fait savoir les leaders de la coalition Yewwi Askan Wi à Bougane Guèye Dany, président du mouvement Gueum Sa Bopp. C’était lors de la première assemblée générale de ladite coalition qui s’est tenue , ce mardi.

Ainsi “A titre de question préalable, elle a examiné le cas d’un des membres qui, lors de la cérémonie de lancement du 2 septembre passé, a apposé sa signature sous réserve de discussions ultérieures sur les dénomination, couleurs et logo de la coalition. Cette réserve a été rejetée à l’unanimité des leaders présents à l’exception de son auteur. Les symboles incriminés restent donc inchangés et ne sont susceptibles d’aucune remise en question. Monsieur Bougane Guèye est libre d’en tirer toutes les conséquences dans le sens de la confirmation, sans réserves, ou du retrait de sa signature”, a fait savoir la coalition.
Cette question évacuée, la conférence des leaders de la coalition a ensuite examiné l’accord cadre portant organisation, structuration et fonctionnement de la coalition ainsi que les règles d’investitures à tous types d’élections. “A l’issue des travaux, la conférence des leaders a adopté l’accord cadre à l’unanimité”, lit-on dans le communiqué dont Senegal7 a reçu copie.
La conférence a enfin procédé à la mise en place des instances et structures que sont la conférence des leaders, le conseil de conciliation et d’arbitrage et les commissions techniques. “La Conférence des leaders entame, dès demain, le processus d’implantation de la coalition dans toutes les communes et départements du Sénégal”, renseignent Ousmane Sonko et Cie qui invitent “l’ensemble des bases à poursuivre la supervision et la sensibilisation sur la révision des listes électorales en cours et à rester vigilent pour la période contentieuse ; à faire preuve de dépassement et à s’investir pleinement dans la recherche de consensus dans les investitures et à s’ouvrir à toutes entités de l’opposition, société civile et mouvements citoyens au niveau local et sans exception pour des listes plurielles et gagnantes dans toutes les collectivités territoriales”.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.