Faux passeports diplomatiques: El Hadji Condé enfonce « ses deux collègues » députés et le maire. La mafia « gérait » aussi les visas pour…

« Les deux députés de BBY, le maire, le faussaire et leur business lucratif » a surtitré « Libération ». Même si l’un des députés, Biaye, hier, a tenté de s’expliquer sans convaincre, El Hadji Condé, lui, affirmait que les deux étaient ses « collègues », car ils travaillaient ensemble sur tous les dossiers.

« On se partageait les montants et chacun avait son quota. parfois, je venais dans leurs bureaux, à l’Assemblée nationale. On travaillait ensemble« , charge El Hadji Condé.

Le réseau « gérait » aussi comme l’indique le journal, les visas pour la France, l’Italie, l’Allemagne… et révèle les dessous des tractations sur le « certificat de mariage » saisi lors de la perquisition.

Le faussaire était, lui, sous le coup d’un ordre d’incarcération et la mafia était active depuis la douzième magistrature.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici