Ultimate magazine theme for WordPress.

FC Barcelone : l’Argentine emballée par le départ annoncé de Lionel Messi

L’annonce du désir de Lionel Messi de quitter le FC Barcelone a choqué la Catalogne et bouleversé le monde du football en général. Mais qu’en ont pensé les compatriotes de la Pulga ?

Lionel Messi (33 ans) a donc fini par prendre la plus grande décision de sa carrière. Après avoir souvent laissé transparaître un certain agacement vis-à-vis de la direction du FC Barcelone depuis que Josep Maria Bartomeu est à la tête des Culés, l’Argentin a décidé de passer à l’action. Messi veut quitter le Barça. Une annonce confirmée hier en début de soirée par les médias argentins et espagnols. Un véritable choc pour le monde du football. « Messi a fait du bruit comme jamais », écrit Olé. Et si la stupeur était logiquement de mise en Europe, qu’en ont pensé les Argentins

« La première réaction a été un gros choc. La nouvelle a fait toutes les Unes, ça a éclipsé tous les sujets, même ceux liés au coronavirus. C’est devenu le sujet numéro un des médias argentins. C’était une grande surprise. On pensait qu’il ferait toute sa carrière à Barcelone. On ne pensait pas qu’il partirait », nous a confié le journaliste de La Nacion, Claudio Mauri. « Après 20 ans, personne n’imaginait le voir quitter Barcelone. Et surtout pas de cette façon », a ajouté son confrère Pablo Lisotto. En effet, si la surprise était également au rendez-vous de l’autre côté de l’Atlantique, la fameuse demande envoyée par burofax (service permettant de certifier le contenu de l’envoi, l’expéditeur, le destinataire et la date de l’expédition) en a surpris plus d’un.

L’Argentine a hâte de voir Messi sous une nouvelle tunique
« Messi quitte Barcelone de la pire des manières », titre Clarin en Une de son édition du jour. « Beaucoup pensent qu’il fait bien de se fixer d’autres objectifs. Pour d’autres, la manière de quitter le Barça n’est pas correcte. C’est le club qui lui a tout donné. Donc, faire ça en envoyant ce fameux burofax… », poursuit Mauri. Si la forme ne séduit pas, que penser du fond ? En Angleterre, nombreux sont ceux à s’exciter sur une potentielle arrivée de la star à Manchester City et la reformation du duo avec Pep Guardiola. Mais en Argentine ? Est-on triste de voir l’histoire d’amour entre Messi et le Barça s’achever de la sorte ? Ou est-on plutôt séduit à l’idée de voir enfin ce que peut faire la Pulga sous un autre maillot que celui des Blaugranas ?

« Nous ne sommes pas tristes. Il est évident qu’il y a eu une très mauvaise gestion de la part de la direction actuelle. Mais nous sommes sans aucun doute excités à l’idée de le voir sous un autre maillot. C’est ce que beaucoup de gens attendaient : le voir dans une autre équipe, avec de nouveaux coéquipiers et de nouveaux défis, hors de son palais en cristal à Barcelone. C’est utopique, mais ça nous plairait par exemple de le voir être dirigé par Marcelo Bielsa (à Leeds) ou être avec Sergio Agüero sous les ordres de Pep Guardiola. Ou bien qu’il rejoigne ses amis Angel Di Maria et Neymar au PSG, histoire de remporter la première Ligue des Champions du club français », s’enthousiasme Lisotto. En revanche, tous sont unanimes pour ne pas croire au rêve d’un retour au pays.

« Ce que personne n’imagine ici, c’est de le voir revenir jouer en Argentine. Avec la situation économique et sociale actuelle, c’est impossible », explique Mauri. « Ce serait un honneur pour les Argentins d’aller le voir tous les week-ends, mais la situation économique de notre pays et l’insécurité qu’il y règne rendent les choses infaisables », confirme Lisotto. Mais même s’ils doivent se passer du retour de l’enfant prodigue, les Argentins semblent déjà suffisamment séduits à l’idée de voir leur protégé relever un nouveau défi.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Open