Goordjiguen br*l3 à Kaolack : Sa mère a finalement rendu l’âme

Le corps d’un homme présumé “gordjiguéne” âgé de 31 ans a été initialement renvoyé de Touba, mais après son retour à Kaolack, il a été inhumé au cimetière de Léona Niassène. Cependant, une foule en colère a été informée de la situation et a exhumé la dépouille du défunt avant de la brûler. Avant cet acte, le corps a été traîné hors du cimetière à l’aide d’une corde attachée à son c*u et à ses jambes, puis il a été incinéré par la foule en liesse.

D’après les révélations du délégué de quartier, sa mère a rendu l’âme après avoir appris l’incinération de son fils. D’après lui, c’est l’instinct maternel qui l’a tuée. Elle n’a pas pu supporter la nouvelle.

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.