Grève au SAMU National : Les médecins urgentistes annoncent 192 heures de débrayage sur un mois

Après avoir observé deux jours de grève pour exiger de meilleures conditions de travail, les médecins urgentistes passent à la vitesse supérieure. Hier, ils ont décidé de décréter 48h de grève, chaque semaine, pendant un mois.

Selon Walf quotidien qui revient sur ce mouvement d’humeur, « les travailleurs du Samu national continuent de ruer dans les brancards pour se faire entendre ». Affiliés au Syndicat autonome des médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes du Sénégal (Sames/Samut national) et au Syndicat unique des travailleurs de la santé et de l’action sociale (Sutsas/Samu national), ils ont décidé, chaque semaine, de croiser les bras pendant deux jours.

Cependant, ils précisent qu’il y aura un strict respect des urgences primaires au niveau de leurs antennes notamment à Dakar, à Diourbel, à Kaolack et à Saint-Louis. Durant cette période, font-ils savoir, « au- cune activité secondaire ne sera assurée dans lesdites antennes, notamment la recherche de places (Références / Contre-réfé- rences), les consultations médicales de routine, les transports intra et inter hospitaliers, les couvertures médicales ainsi que les activités à l’Aéroport Blaise Diagne de Diass… »

vous pourriez aussi aimer
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.