Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

Grosse révélation : « Karim Wade n’a pas été amnistié mais… Il sera arrêté dès qu’il foulera le sol sénégalais »

0

Karim Wade et Khalifa Sall pourraient être graciés par le président de la République, Macky Sall. En effet, le chef de l’Etat envisage d’accorder une amnistie générale après la Présidentielle de 2019, s’il est réélu.
Fils de l’ancien président sénégalais et candidat déclaré du Parti démocratique sénégalais (PDS) à la présidentielle de 2019, Karim Wade a annoncé à ses proches qu’il comptait rentrer à Dakar d’ici au début de décembre, malgré l’emprisonnement immédiat qui lui semble promis.

« Karim Wade n’a pas été amnistié mais gracié par le chef de l’État, explique un proche collaborateur de ce dernier. Or il ne s’est pas acquitté des amendes auxquelles il a été condamné. Il sera donc, en vertu de la loi et de la contrainte par corps, arrêté dès qu’il foulera le sol sénégalais ».

Selon l’hebdomadaire panafricain, jeuneafrique, le chef de l’État, Macky Sall, fixe toutefois une condition : il ne prendrait cette décision qu’après sa réélection.

Karim Wade a été condamné à six ans de prison et 138 milliards de francs Cfa d’amende. Il a été gracié en 2016. Depuis, il vit en exil au Qatar.

Khalifa Sall, pour sa part, purge cinq ans de prison. Il a été condamné dans l’affaire de la Caisse d’avance de la ville de Dakar dont il était le maire avant d’être révoqué par décret présidentiel.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.