Senegal Direct | Actualité au Sénégal – Actualité Sénégalaise

« Grossir des s*ins, f*sses… » : Les aveux de la « chirurgienne » Alexia Kanté qui font froid dans le dos

0

L’Ivoirienne Alexia Kanté, qui faisait des injections à ses clientes pour « grossir leurs fesses en une semaine », est passée aux aveux.

Selon Libération, elle a confié aux enquêteurs qu’elle avait loué un appartement meublé à 10.000 Fcfa par jour aux Almadies, lequel lui servait de «clinique». Son mari assurait la compatibilité.

Pour la chirurgie (augmentation des seins, augmentation du fessier, remodelage des lèvres), Alexia, qui n’a fait aucune étude dans ce sens, utilisait de l’acide hyaluronique, des fils, des injections à base de café, en brûlant la graisse du ventre, du dos…

Les prestations se faisaint à prix d’or. La rhinoplastie au fil est facturée à 420 000 Fcfa ; l’augmentation et le remodelage des lèvres entre entre 40 et 70 000 Fcfa ; le lifting au fil entre 100 et 150 000 Fcfa ; l’augmentation du fessier : 50 000 Fcfa par injection avec deux injections au minimum pour chaque cliente ; les injections amincissantes à base de café : 25.000 Fcfa par dose.

Elle a confié que beaucoup de Sénégalaises l’ont contactée, via les réseaux sociaux, pour grossir leurs fesses.

«C’est pourquoi je suis venue une deuxième fois à Dakar. C’est une fois au commissariat que j’ai compris que mes activités étaient interdites, car ce n’est pas le cas en Côte d’Ivoire où je tiens un salon dénommé Amza Beauty à Cocody», a déclaré Alexia Kanté.

SENEWEB

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.