Ultimate magazine theme for WordPress.

Guy Marius Sagna: “En Afrique, nous avons la classe politique la plus bête du monde”

“Pendant que notre classe politique faisait la course à celui qui aurait des maisons pieds dans la mer, dans le fleuve et dans le lac, privatisant ainsi ce qui appartient à tous, elle condamnait en même temps nos concitoyens à avoir les pieds dans l’eau chaque hivernage”, estime l’activiste, Guy Marius Sagna.

Émergence…

“De 2012 à 2020, de quoi avons nous émergé ? Autrement dit de quelles difficultés sommes-nous sortis?”, s’interroge Guy Marius Sagna. Pour lui, nous ne sommes sortis ni des inondations, ni de l’analphabétisme, ni d’un système sanitaire malade, ni d’un système éducatif “fabrique d’échecs”, ni du vol des deniers publics, ni d’une justice ligotée, ni des emprisonnements de résistants, ni du cannibalisme des ressources de ce pays avec des institutions aussi inutiles que budgetivores, ni du franc CFA, ni des APE, ni…

3e mandat…

D’après l’activiste, c’est pareil partout en Afrique ou presque où on parle de plan Gabon émergent, plan Bénin émergent, plan Sénégal émergent… Et on ose parler de 3e mandat en Guinée, au Sénégal, aux Comores, en Côte d’Ivoire…

Classe politique la plus bête du monde…

“En Afrique, nous avons la classe politique la plus bête du monde. Une classe politique caractérisée par sa capacité à dépouiller les peuples et à servir l’impérialisme. Une classe politique préoccupée par une seule chose : prendre de la poche du peuple pour mettre dans sa propre poche”, ajoute M. Sagna.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Open