Ultimate magazine theme for WordPress.

“Histoire générale du Sénégal“ : Touba corrige “84 erreurs” de Iba Der et Cie

Le dahira Rawdu-r rayâhin de Touba a présenté ce samedi son livre blanc sur les parties concernant Cheikh Ahmadou Bamba dans “Histoire générale du Sénégal“. Et pas moins de “84 erreurs” ont été répertoriées et corrigées.

SerigneBassirouAbdouKhadreMbacké, SerigneAbdouSamathMbackéSohibou, SerigneAhmadouBadawiMbacké, SerigneAbibouMbackéFalilou, des universitaires, des maîtres coraniques, des chercheurs… Ils s’étaient tous donné rendez-vous ce samedi à la résidence KhadimoulRassoul de DarouMarnane à Touba pour la présentation du travail fait en quelques mois par le comité scientifique du dahiraRawdu-rrayâhin.

Il s’est agi dans ce livre blanc d’apporter quelques corrections aux erreurs contenues dans le livre “Histoire générale du Sénégal” fait par le professeur Iba Der Thiam et une équipe de chercheurs. “Histoire générale du Sénégal : parties concernant Cheikh Ahmadou Bamba et la Muridiyyah : erreurs et corrections“. Tel est le titre du livre blanc dont les auteurs disent avoir répertorié au moins 84 erreurs dans le travail d’Iba Der Thiam et compagnie. Des erreurs que Rawdu-r rayâhin classe en trois catégories “selon leur degré de gravité“. Ainsi, il y a des erreurs “très graves”, des erreurs “moyennement graves” et d’autres “moins graves”.

A titre d’exemple, dans “Histoire générale du Sénégal”, il est écrit que “Momar Anta Saly (le père de Serigne Touba, ndlr) devenu adulte éprouva le besoin de se marier, on lui donna la main de la vertueuse Diarra Bousso (la mère de Serigne Touba, ndlr)”. Ce qui est faux selon Rawdu-r rayâhin. “Sokhna Diarra n’était pas la première épouse de Serigne Momar Anta Saly. Sa première épouse était Sokhna Anta Ndiaye Mbacké. Ici, la source indiquée par le texte, et qui pose un problème réel de rigueur scientifique, est le journal 24Heures du lundi 14 mai 2018“, lit-on dans le livre blanc de Touba.

Autre exemple, le livre d’Iba Der Thiam et compagnie parle des frères Ibra Faty Mbacké, Sidy El Makhtar Mbacké, Cheikh Anta Mbacké. Correction : “Sidy Moukhtar et Cheikh Anta désignent une seule et même personne. Sidy Al-Moukhtar est en fait le vrai nom de Mame Cheikh Anta. Son père lui a donné le nom de Cheikh Sidy Moukhtar Al-Kounti“.

Toujours d’après le comité scientifique du dahira Rawdu-r rayâhin, “Histoire générale du Sénégal” contient beaucoup d’erreurs sur les dates et lieux historiques concernant la vie de Cheikh Ahmadou Bamba. Pourtant, plusieurs courriers ont été envoyés au comité de rédactions pour lui proposer les services de chercheurs mourides. Ce que le professeur Iba Der Thiam a préféré ignorer. Et même si ses représentants à la cérémonie de ce samedi ont reconnu des erreurs, Serigne Abdou Samath Mbacké Sonhibou n’y est pas allé par quatre chemins. Le marabout accuse Iba Der Thiam et compagnie d’avoir volontairement travesti l’histoire du mouridisme.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.