Ultimate magazine theme for WordPress.

Hugues Diaz « La plupart des séries incriminées ne disposent pas d’autorisation de tournage »

Selon le directeur de la cinématographie la plupart des producteurs de séries sénégalaises ne sont pas en règle. Car pour faire un tournage il faut avoir des papiers légaux. Mais certains producteurs ne respectent pas ces indications. Donc on assiste une abondance de films de mœurs

« Toute série télévisuelle, tout film de fiction, documentaire, d’animation, et même les clips quelquefois, doivent faire l’objet d’une autorisation de tournage qu’il faut venir chercher à la direction de la cinématographie du ministère de la Culture et de la Communication », a précisé Hugues Diaz

Monsieur Diaz a fait constater que certains films incriminés n’ont pas d’autorisation de tournage
« La plupart n’ont pas d’autorisation de tournage, c’est confirmé, on peut le vérifier. Ce sont des séries qui s’exposent, elles sont en violation des règles établies, notamment la demande d’autorisation de tournage », rappelle le directeur de la cinématographie.

Avant de préciser « Il y a une série comme ‘Infidèles’’’ dont les auteurs, ‘’dès qu’ils ont été attaqués, nous ont contactés pour une autorisation de tournage pour la prochaine saison .On a lu le scénario, mais il y a certains passages [contenant] des propos très osés, pour ne pas dire vulgaires, qu’il faut reprendre’’, a indiqué le directeur de la cinématographie, rapporte aps

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.