Ultimate magazine theme for WordPress.

« IBK a démissionné de son propre gré, sans pression ni menace » (Colonel Major Ismaël Wagué)


Le second des discussions entre le Comité national pour le salut du peuple et les représentants de la CEDEAO a connu son épilogue.

Des pourparlers au sortir desquels, le colonel Ismaël Wagué, en sa qualité de porte-parole du CNSP s’est adressé à la presse.

Selon la voix de la junte au pouvoir au Mali, les 72 heures de discussion avec la délégation de la CEDEAO conduite par l’ancien président du Nigéria, Goodluck Jonathan étaient axées sur les conditions de sécurisation d’Ibrahim Boubacar Keïta, des autres détenus et également sur la transition.

Le porte-parole du CNSP fait savoir que ces discussions sont précédées par la visite que les émissaires de la CEDEAO ont rendu au désormais ex-président du Mali dans son lieu de détention. Une visite au cours de laquelle IBK aurait clairement dit à la mission de l’organisation régionale ouest-africaine qu’il a démissionné sans aucune contrainte ni menace.

D’après ce que le colonel Major Wagué a confié à la presse, l’ancien homme fort de Bamako a ajouté que sa démission était une demande du peuple à laquelle il s’est plié.

« Il dit même qu’il est soulagé d’avoir fait ça et qu’il remercie les militaires venus le sécuriser », renchérit le Colonel Wagué qui ajoute que IBK a confié aux visiteurs qu’il n’avait aucune intention de revenir au pouvoir.

vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.